CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Société des traversiers du Québec (STQ) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) ont annoncé, au cours des dernières heures, qu'elles modifiaient leurs services afin de freiner la propagation de la COVID-19.

À la traverse Québec-Lévis, le service est exclusivement piétonnier jusqu'à nouvel ordre.

Il est offert seulement aux heures de pointe, les jours de semaine. Ces départs ont été conservés afin de continuer à fournir un transport notamment aux travailleurs de services essentiels.

Concrètement, des départs auront lieu toutes les 60 minutes de chaque rive entre 6h et 8h30 ainsi qu'entre 15h30 et 17h30. Les départs de Lévis auront lieu à l'heure juste tandis que ceux de Québec auront lieu à la demie de l'heure.

Aucune traversée ne sera effectuée hors de ces plages horaires afin de limiter le nombre de déplacements. Il n'y aura pas de service la fin de semaine.

En raison du contexte actuel, la STQ a également annoncé le gel des tarifs jusqu'à nouvel ordre. L'indexation annuelle de ses tarifs, qui a habituellement lieu le 1er avril, est reportée à une date ultérieure et indéterminée pour le moment.

La SAAQ limite aussi ses services

Pour sa part, la SAAQ offrira sur rendez-vous seulement les services essentiels relatifs au permis de conduire et à l'immatriculation. Ces services essentiels sont l'immatriculation de véhicules et la délivrance de permis de conduire pour les conducteurs qui travaillent dans les secteurs jugés essentiels et dont le permis ou le véhicule est nécessaire à l'exécution de leur travail. La même clientèle est visée pour ce qui concerne les services offerts chez les mandataires en vérification de véhicules routiers.

Pour avoir accès à ces services essentiels, les clients devront téléphoner au 1 800 361-7620 pour demander un rendez-vous. Une analyse préliminaire sera effectuée avec chaque client et sa demande sera envoyée au centre de services ou au mandataire en vérification de véhicules routiers le plus près de chez lui. Le centre ou le mandataire communiquera par téléphone avec le client pour analyser son besoin et fixer un rendez-vous avec lui si le service souhaité s'avère essentiel. 

Pour s'assurer du caractère essentiel du service demandé, la SAAQ exigera du client qu'il présente une lettre de son employeur confirmant que l'emploi qu'il occupe relève bien d'une activité ou d'un service prioritaire (voir la liste sur Québec.ca). Plusieurs exceptions concernent les camionneurs qui voyagent à l'extérieur du Québec.

Une fois au point de rendez-vous, il sera important que toutes les règles sanitaires soient respectées (ne présenter aucun symptôme lié à la COVID-19, se tenir à une distance de 2 mètres des autres personnes, payer par carte de débit uniquement).

Les plus lus

Des bleuets pour la bonne cause

Dans le cadre d'une collecte de dons au profit de trois organismes communautaire, petits et grands pourront venir cueillir gratuitement des fruits à la Bleuetière DuRoy, à St-Étienne-de-Lauzon, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Lettre d'opinion - Un site qui a besoin d'amour

Il arrive parfois que l'ordre des choses établi soit bouleversé; dans une pièce avec un café, une plume s'éveille sur le tard, n'ayant ni crédit ni tribune pour se faire entendre. Incapable d'arrêter d'écrire, dans certain cas particulier, cela donna naissance, au début des années 1970, au phénomène du journalisme gonzo; le texte qui suit en est une tentative de ma part.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19: un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Après près d’une semaine sans nouveau cas, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé une infection supplémentaire à la COVID-19, à Lévis. Depuis le début de la crise, 523 personnes ont contracté la maladie en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.