CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Selon deux sources du Journal, un membre de l'équipe, de retour de voyage, souffre de la maladie. Avant d'apprendre qu'il était infecté par la COVID-19, ce dernier aurait été en contact avec plusieurs collègues avant que la directive d'isolement pour les employés du gouvernement du Québec de retour de voyage n'entre en vigueur.

Selon l'une de ces sources, quatre autres personnes sont pour leur part en attente du résultat d'un test de dépistage. Devant cette situation, leurs collègues auraient demandé de pouvoir travailler de la maison, mais ils se sont vus refuser l'option du télétravail.

«La plupart des employés font des suivis par téléphone, car ils limitent les contacts avec la clientèle le plus possible, sauf pour urgence. Elles ont donc demandé de faire du télétravail, mais c'est refusé», a déploré l'une des sources du Journal.

«On se fait refuser le télétravail lors de journées complètes. On nous dit que nous n'avons pas les technologies pour le faire, notamment pour assurer la confidentialité des dossiers. Nous sommes exposés à un risque. Au bureau, mes collègues et moi, on n'arrête pas de se dire qu'on espère de ne pas se donner le virus. Tous les employés sont stressés. On essaie de construire nos horaires pour être le moins possible au bureau», a quant à elle partagé l'autre source du Journal.

Des lieux sécuritaires

Du côté du CISSS-CA, la directrice adjointe aux ressources humaines, communications et affaires juridiques, Kathy Plante, n'a pas voulu confirmer ou infirmer ces informations puisqu'elle est liée à des règles de confidentialité, tout comme le CISSS-CA.

Toutefois, elle a assuré que son organisation, «très préoccupée par la crise», supporte ses employés et que tout est fait pour assurer la sécurité des travailleurs du CISSS-CA.

«En ce qui a trait au télétravail, nous évaluons chacune des demandes une par une. Si les règles changent, nous modifierons notre approche. Si un gestionnaire demande à ses collègues de se présenter à son bureau, c'est que les lieux sont sécuritaires. Nous suivons à la lettre des procédures rigoureuses à ce niveau», a soutenu Mme Plante.

Du même souffle, la directrice adjointe aux ressources humaines, communications et affaires juridiques du CISSS-CA a rappelé d'autres mesures mises en place pour assurer le bien-être des salariés et des gestionnaires de l'organisation lors de la crise.

Selon les directives envoyées aux différentes équipes, il doit notamment y avoir un espace de deux mètres entre chaque employé, sinon, une alternative est trouvée pour que cette directive soit respectée.

De plus, tous les sites du CISSS-CA sont désinfectés chaque jour, une boîte courriel a été mise en place pour les salariés et les gestionnaires afin de répondre à toutes leurs questions en lien avec le coronavirus et un service d'accompagnement a été mis en place pour supporter les équipes qui en ressentent le besoin.

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

La première phase des travaux achevée sur Saint-Omer

Le prolongement de la rue Saint-Omer est terminé et les quatre voies sont ouvertes à la circulation. Cette phase 1, qui couvrait la portion de route entre les boulevards Guillaume-Couture et Étienne-Dallaire, a été réalisée pour un montant de 17 M$ financé par la Ville.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais un décès supplémentaire dans la région

Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la malad...

Lévis veut mettre fin aux sifflets de train à Charny

La Ville entame les démarches nécessaires auprès du Canadien National (CN) afin de mettre fin aux sifflets de train aux passages à niveau du chemin de Charny, de la rue de la Traverse et de l’avenue des Églises.