CRÉDIT : ARCHIVES

Selon les plus récents bilans des autorités sanitaires, aucun nouveau cas d'infection au coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches pour une sixième journée consécutive.

Le nombre de résidents de la région qui ont contracté la COVID-19 depuis le début de la crise demeure donc à 521.

Autre bonne nouvelle, il n'y a plus de personne hospitalisée dans la région en raison de la maladie. Depuis les 24 dernières heures, une personne supplémentaire s'est également remise du virus, un Lévisien.

Il y a donc 508 résidents de la Chaudière-Appalaches qui sont maintenant guéris. En excluant les huit personnes qui ont malheureusement perdu leur combat contre la COVID-19 depuis le début de la crise, il y a cinq cas actifs en Chaudière-Appalaches, tous situés à Lévis.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC de la Chaudière-Appalaches - En date du 7 juillet

- Lévis : 300 (287) 

- Nouvelle-Beauce : 54 (54) 

- Appalaches : 45 (45) 

- Robert-Cliche : 29 (29) 

- Lotbinière : 32 (32) 

- Beauce-Sartigan : 24 (24) 

- Bellechasse : 19 (19) 

- Montmagny : 7 (7) 

- Les Etchemins : 7 (7) 

- L’Islet : moins de 5 (moins de 5) 

Encore des nouveaux cas ailleurs

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 60 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 55 997.

Durant cette même période, 9 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s'ajoutent 4 décès survenus avant le 29 juin, pour un total de 5 590.

Le nombre d'hospitalisations a diminué de 30 pour atteindre un cumul de 347. Parmi celles-ci, 26 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 1. Les prélèvements réalisés le 5 juillet s'élèvent à 5 446, pour un total de 913 864.

Notons que le tableau synthèse de l'évolution des données provinciales produit désormais quotidiennement par Québec peut être vue sur la deuxième photo.

L'argent comptant accepté

Dans un autre ordre d'idées, le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a tenu à rappeler aux entreprises du Québec que, même si les transactions électroniques et sans contact doivent être privilégiées dans le contexte actuel, il est recommandé par la Banque du Canada d'accepter le paiement comptant d'un client qui n'aurait pas de carte de débit ou de crédit.

«Je compte sur la collaboration de tous les commerçants pour qu'ils ne pénalisent pas les citoyens qui, pour une raison ou pour une autre, n'ont pas accès à d'autres modes de paiement que l'argent comptant. Bien entendu, nous devons continuer de privilégier les modes de paiement électroniques sans contact», a affirmé le ministre.

Le masque obligatoire?

Pour sa part, le premier ministre du Québec, François Legault, a rencontré les journalistes lors de son passage à Saint-Jérôme.

Lors de la période de questions, M. Legault a notamment indiqué qu'il n'excluait pas d'imposer le port obligatoire du masque dans les lieux publics fermés de la Communauté métropolitaine de Montréal, la région québécoise la plus touchée par la pandémie, ou la province. Toutefois, le premier ministre a affirmé que son gouvernement devait trouver un certain équilibre pour maintenir l'adhésion des Québécois au respect des consignes de la Santé publique.

Dans la même veine, François Legault n'a pas exclu la possibilité que les clients des bars doivent laisser leurs coordonnées avant d'entrer dans un établissement. Cette méthode est notamment utilisée en Colombie-Britannique dans l'arsenal pour freiner la propagation de la COVID-19. Toutefois, le premier ministre a souligné qu'on «n'en est pas rendu là».

Les plus lus

Des bleuets pour la bonne cause

Dans le cadre d'une collecte de dons au profit de trois organismes communautaire, petits et grands pourront venir cueillir gratuitement des fruits à la Bleuetière DuRoy, à St-Étienne-de-Lauzon, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Lettre d'opinion - Un site qui a besoin d'amour

Il arrive parfois que l'ordre des choses établi soit bouleversé; dans une pièce avec un café, une plume s'éveille sur le tard, n'ayant ni crédit ni tribune pour se faire entendre. Incapable d'arrêter d'écrire, dans certain cas particulier, cela donna naissance, au début des années 1970, au phénomène du journalisme gonzo; le texte qui suit en est une tentative de ma part.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

COVID-19: un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Après près d’une semaine sans nouveau cas, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé une infection supplémentaire à la COVID-19, à Lévis. Depuis le début de la crise, 523 personnes ont contracté la maladie en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.