CRÉDIT : ARCHIVES

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Les quatre personnes qui souffrent désormais de l'infection vivent toutes à Lévis. Le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont été infectés depuis le début de la crise sanitaire est désormais de 527.

Notons toutefois que 515 d'entre eux sont maintenant remis. En excluant les huit personnes qui ont perdu leur combat contre la maladie, il y a donc quatre cas actifs dans la région, tous à Lévis.

Heureusement, aucune personne n'est pour le moment hospitalisée en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC de la Chaudière-Appalaches - En date du 16 juillet

- Lévis : 306 (294) 

- Nouvelle-Beauce : 54 (54) 

- Appalaches : 45 (45) 

- Robert-Cliche : 29 (29) 

- Lotbinière : 32 (32) 

- Beauce-Sartigan : 24 (24) 

- Bellechasse : 19 (19) 

- Montmagny : 7 (7) 

- Les Etchemins : 7 (7) 

- L’Islet : moins de 5 (moins de 5) 

La flambée se poursuit

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 142 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 57 001. Notons que la majorité de ces nouveaux cas ont été répertoriés dans la région montréalaise, qui fait face depuis quelques jours à un retour en force de l'infection.

D'ailleurs, puisque plusieurs nouveaux cas semblent avoir été provoqués par des visites dans les bars, le premier ministre du Québec, François Legault, n'a pas caché son inquiétude face à cette hausse, lors d'un point de presse en Gaspésie jeudi. Même qu'il n'exclut pas fermer de nouveau les établissements licenciés. Un avis sur le sujet a été demandé par le premier ministre au directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Au cours des 24 dernières heures, 9 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s'ajoute 1 décès survenu avant le 8 juillet, pour un total de 5 646.

Le nombre d'hospitalisations a diminué de 8 pour atteindre un cumul de 277. Parmi celles-ci, 20 se trouvent aux soins intensifs, comme hier. Les prélèvements réalisés le 14 juillet s'élèvent à 12 887, pour un total de 1 005 683.

Le tableau synthèse de l'évolution des données produit chaque jour par le gouvernement du Québec peut être consulté ci-dessous.

Retour graduel du personnel de l'État dans les édifices gouvernementaux

Dans un autre ordre d'idées, une partie du personnel de l'État pourra réintégrer progressivement les immeubles de bureaux, à compter du 18 juillet, avec un taux d'occupation maximal de 25 % de la capacité des milieux de travail. C'est la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, qui en a fait l'annonce, aujourd'hui, en précisant que ce retour s'effectuera dans le respect des mesures sanitaires en vigueur et que la majorité du personnel continuera d'exercer sa prestation en télétravail.

Conformément aux directives formulées par les autorités de santé publique, le port du couvre-visage sera obligatoire dans les aires d'accueil, les halls d'entrée et les ascenseurs. De plus, les salles de réunions ont été réaménagées ou le seront incessamment, de sorte que le nombre sécuritaire de personnes y soit respecté. De la signalisation et de l'affichage pour favoriser le respect de la distanciation sociale ont également été prévus. De même, un protocole de retour en milieu de travail à l'intention des dirigeantes et dirigeants d'organismes publics a été produit afin que les mesures de protection soient respectées.

Le processus de retour graduel du personnel dans les milieux de travail tiendra compte de l'évolution de la situation épidémiologique. Le choix des personnes qui seront autorisées à retourner sur leur lieu de travail se fera en tenant compte de l'efficience de la prestation de services.

Rappelons que plus de 70 % du personnel du secteur public réalise actuellement ses activités en télétravail. Cette pratique continuera d'être encouragée, mais l'objectif, à terme, «sera de trouver un équilibre entre le télétravail et la présence sur les lieux physiques».

Les plus lus

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...

Chronique historique - Le méconnu Fort de Beaumont

Élément à part entière de la défense côtière de Québec lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le Fort de Beaumont est, sans doute, le moins connu des six forts de la Rive-Sud de Québec.

La demande de démolition du bâtiment des Scies Mercier approuvée

Lors d’une séance de l’instance le 13 avril dernier, le comité de démolition de la Ville de Lévis a annoncé qu’il approuvait la demande de démolition et le projet de remplacement déposés par les propriétaires du bâtiment des Scies Mercier. Ils pourront donc aller vraisemblablement de l’avant avec la démolition du bâtiment situé sur la rue Napoléon-Mercier, dans le Vieux-Lévis, et l’érection par la...

COVID-19 : toujours près de 200 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 191 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.