CRÉDIT : FACEBOOK GÉRALD CYPRIEN LACROIX

L’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, a fait part de sa grande déception face à l’attitude de la Santé publique et du gouvernement envers les communautés religieuses dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Par Mélanie Labrecque - collaboration spéciale

Dans une allocution prononcée le 26 juillet à l'occasion de la fête de Sainte-Anne, le cardinal Lacroix est revenu sur les actions posées par l’Église depuis le début de la pandémie. Il a, entre autres, déploré les difficultés rencontrées pour entrer en contact avec les autorités compétentes, qualifiant même le travail de «laborieux».

«Malheureusement, nous devons constater qu’il y a eu peu ou pas de reconnaissance de tous ces efforts. Les communautés de foi, quelles qu’elles soient, ne semblent pas retenir l’attention de nos élus ni des autorités de la Santé publique. Cela me laisse l’impression que les autorités gouvernementales ne nous prennent pas au sérieux et qu’ils veulent ignorer notre existence.»

Rappelons que dans les dernières semaines l’Église avait convié les leaders des autres communautés religieuses à un exercice de réflexion sur les façons de permettre la pratique du culte de façon sécuritaire. De même, elles avaient aussi laissé savoir au gouvernement et à la Santé publique qu’elles étaient prêtes à collaborer en transmettant les consignes émises par les autorités.

L’Église ne demande pas de traitement de faveur, a averti Gérald Cyprien Lacroix, mais le respect des droits des croyants qui sont des «citoyens à part entière» de la société. «Nous avons le droit d’être considérés avec respect et non ignorés ou relégués à l’item VARIA. À ce jour, nous devons encore négocier de semaine en semaine avec les autorités; celles-ci tentent de nous imposer des restrictions qui dépassent le raisonnable.»

Deux poids, deux mesures

Le cardinal Lacroix a également déploré le fait que la réouverture des lieux de cultes ait été reléguée dans les «phases ultérieures» du déconfinement au même titre que les bars et les croisières. «C’est nettement décevant.»

Du même souffle, il a fait part de son étonnement face à certaines décisions. «Que nous soyons empêchés de célébrer les funérailles chrétiennes dans nos grandes églises, alors que les entreprises funéraires ont pu rapidement offrir des rites funéraires dans leurs petits salons, a semé beaucoup d’incompréhension.»

L’archevêque de Québec s’est également questionné sur l’interprétation qu’a faite le gouvernement de la notion de «service essentiel» alors que la vente d’alcool et de cannabis a été permise pendant toute la durée du confinement.

«Les communautés de foi, que nous pouvons certainement considérer un service essentiel à la communauté, ont été pratiquement ignorées. Même les casinos ont obtenu avant nous le droit d’accueillir 250 personnes dans des lieux pourtant bien plus petits que nos églises.»

Il rappelle que les besoins spirituels sont aussi importants que les besoins physiques. Les communautés religieuses peuvent également offrir soutien, entraide et réconfort dans différents aspects de la vie quotidienne.

Les plus lus

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Rétrospective de mars

Avant que la pandémie de COVID-19 bouleverse le quotidien de tous les habitants du Québec, plusieurs nouvelles ont retenu l’attention des Lévisiens lors de la première moitié de mars.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Chronique historique - Un couple lévisien qui passe à l’histoire

Alfred Leclerc (1853-1914) et son épouse, Camille Guay (1852-1912), ont laissé peu de traces dans l’histoire officielle de Lévis, mais une pierre tombale au cimetière du Mont-Marie est discrètement chargée d’histoire.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Rétrospective de juin

Un parc canin tant attendu, le renouvellement du contrat de l’entraîneur des Chevaliers, un plan d’action pour le communautaire, la feuille de route de la Ville pour l’achat local et l’arrivée d’un nouveau joueur politique à Lévis auront marqué le mois de juin.

Quelques précisions sur le couvre-feu

La vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a apporté des précisions sur le couvre-feu qui sera en vigueur dès 20h, ce samedi, à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 7 janvier.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 101 nouveaux cas et 2 décès en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 101 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre.