CRÉDIT : COURTOISIE

Si les études pèlerines sont un champ académique bien présent chez nos voisins américains, ce champ d’études commence à connaître une certaine effervescence au Québec. Avec le sociologue Michel O’Neill, Éric Laliberté, doctorant en théologie spécialisé en études pèlerines et résident de Saint-Michel-de-Bellechasse, a dirigé la création du premier livre sur les études pèlerines au Québec depuis 1981 : Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec.

«(Il était important pour moi de lancer un livre sur le sujet) puisque le phénomène du pèlerinage prend beaucoup d’ampleur, particulièrement avec la popularité des chemins de Compostelle depuis plusieurs années. À l’époque, le pèlerinage avait un sens uniquement religieux, mais désormais, il s’agit d’une expérience qui peut prendre plusieurs sens. Avec les études pèlerines, on veut justement étudier ce phénomène sous plusieurs perspectives», a expliqué M. Laliberté, sur ce qui l’a poussé à travailler à la création de ce livre.

Pour offrir un large éventail du phénomène pèlerin, allant de la théologie à la santé, le Bellechassois et Michel O’Neill, un sociologue qui a longuement vécu à Lévis, ont décidé de réunir plusieurs spécialistes qui ont été invités à écrire un chapitre pour Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec.

En plus de présenter la vision que des chercheurs d’autres pays ont de ce phénomène, le livre dirigé par Éric Laliberté et Michel O’Neill et publié aux Presses de l’Université Laval aborde également les pratiques pèlerines au Québec ainsi qu’ailleurs à travers le monde. Marche comme stratégie de décolonisation, représentations cinématographiques de marches de longue durée ou chemins pèlerins à travers le monde ne sont que quelques-uns des sujets abordés par les spécialistes invités.

«En raison de Compostelle, on pense qu’un pèlerinage ne peut qu’être une marche. Mais il y a d’autres contextes de vivre un pèlerinage. Un pèlerinage, ça peut être de se rendre à Memphis pour visiter la maison d’Elvis Presley puisque ce chanteur a eu une grande influence dans notre vie. La relecture de soi qu’amène le pèlerinage peut être amenée également par des lieux. Longtemps, nous avons pensé que le pèlerinage était une quête identitaire, mais il s’agit aussi de savoir où l’on se situe par rapport aux autres», a illustré le spécialiste bellechassois sur les différents champs d’études qu’abordent les études pèlerines.

Une année fort occupée

En plus de la sortie en avril de Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec, Éric Laliberté travaille aussi à l’organisation d’un colloque sur les études pèlerines, qui aura lieu les 22 et 23 avril en ligne dans le cadre du premier congrès de la Société québécoise de l’étude de la religion (SQER). 

Le dernier colloque sur le sujet au Québec avait été tenu en 1976 à Saint-Gervais par le regretté père Benoît Lacroix et Pierre Boglioni. À l’époque, l’activité était consacrée aux pèlerinages catholiques alors que le colloque d’avril prochain proposera une approche globale du phénomène. Des spécialistes discuteront notamment des origines du pèlerinage, de représentations cinématographiques du phénomène ainsi que des impacts physiques des longues marches sur la santé.

De plus, Éric Laliberté a collaboré à la création de trois autres livres qui sortiront plus tard cette année. Il a été invité à écrire un chapitre pour présenter un point de vue québécois dans un livre produit en France qui «rendra hommage» au pèlerinage de Compostelle. De plus, avec sa complice Brigitte Harouni de Bottes et Vélo, un site Web dédié au pèlerinage à pied ou à vélo, Éric Laliberté a écrit un livre sur l’expérience pèlerine. Enfin, Éric Laliberté a travaillé sur un ouvrage dédié à la spiritualité en temps de pandémie.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Le ministère de l'Environnement prend une ordonnance contre une bleuetière de Saint-Étienne

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé, le 13 juin qu’il a pris une ordonnance à l’égard de Bleuetière Duroy, un établissement de Saint-Étienne-de-Lauzon.

Palmarès des pires routes de CAA-Québec : des artères lévisiens s'y retrouvent

Comme à son habitude, CAA-Québec a tenu son traditionnel palmarès des pires routes du Québec ce printemps. L'organisme a dévoilé, le 8 juin, ses classements finaux et plusieurs rues lévisiennes s'y retrouvent.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.