CRÉDIT : COURTOISIE

Si les études pèlerines sont un champ académique bien présent chez nos voisins américains, ce champ d’études commence à connaître une certaine effervescence au Québec. Avec le sociologue Michel O’Neill, Éric Laliberté, doctorant en théologie spécialisé en études pèlerines et résident de Saint-Michel-de-Bellechasse, a dirigé la création du premier livre sur les études pèlerines au Québec depuis 1981 : Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec.

«(Il était important pour moi de lancer un livre sur le sujet) puisque le phénomène du pèlerinage prend beaucoup d’ampleur, particulièrement avec la popularité des chemins de Compostelle depuis plusieurs années. À l’époque, le pèlerinage avait un sens uniquement religieux, mais désormais, il s’agit d’une expérience qui peut prendre plusieurs sens. Avec les études pèlerines, on veut justement étudier ce phénomène sous plusieurs perspectives», a expliqué M. Laliberté, sur ce qui l’a poussé à travailler à la création de ce livre.

Pour offrir un large éventail du phénomène pèlerin, allant de la théologie à la santé, le Bellechassois et Michel O’Neill, un sociologue qui a longuement vécu à Lévis, ont décidé de réunir plusieurs spécialistes qui ont été invités à écrire un chapitre pour Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec.

En plus de présenter la vision que des chercheurs d’autres pays ont de ce phénomène, le livre dirigé par Éric Laliberté et Michel O’Neill et publié aux Presses de l’Université Laval aborde également les pratiques pèlerines au Québec ainsi qu’ailleurs à travers le monde. Marche comme stratégie de décolonisation, représentations cinématographiques de marches de longue durée ou chemins pèlerins à travers le monde ne sont que quelques-uns des sujets abordés par les spécialistes invités.

«En raison de Compostelle, on pense qu’un pèlerinage ne peut qu’être une marche. Mais il y a d’autres contextes de vivre un pèlerinage. Un pèlerinage, ça peut être de se rendre à Memphis pour visiter la maison d’Elvis Presley puisque ce chanteur a eu une grande influence dans notre vie. La relecture de soi qu’amène le pèlerinage peut être amenée également par des lieux. Longtemps, nous avons pensé que le pèlerinage était une quête identitaire, mais il s’agit aussi de savoir où l’on se situe par rapport aux autres», a illustré le spécialiste bellechassois sur les différents champs d’études qu’abordent les études pèlerines.

Une année fort occupée

En plus de la sortie en avril de Pèlerinage, marche pèlerine et marche de longue durée au Québec, Éric Laliberté travaille aussi à l’organisation d’un colloque sur les études pèlerines, qui aura lieu les 22 et 23 avril en ligne dans le cadre du premier congrès de la Société québécoise de l’étude de la religion (SQER). 

Le dernier colloque sur le sujet au Québec avait été tenu en 1976 à Saint-Gervais par le regretté père Benoît Lacroix et Pierre Boglioni. À l’époque, l’activité était consacrée aux pèlerinages catholiques alors que le colloque d’avril prochain proposera une approche globale du phénomène. Des spécialistes discuteront notamment des origines du pèlerinage, de représentations cinématographiques du phénomène ainsi que des impacts physiques des longues marches sur la santé.

De plus, Éric Laliberté a collaboré à la création de trois autres livres qui sortiront plus tard cette année. Il a été invité à écrire un chapitre pour présenter un point de vue québécois dans un livre produit en France qui «rendra hommage» au pèlerinage de Compostelle. De plus, avec sa complice Brigitte Harouni de Bottes et Vélo, un site Web dédié au pèlerinage à pied ou à vélo, Éric Laliberté a écrit un livre sur l’expérience pèlerine. Enfin, Éric Laliberté a travaillé sur un ouvrage dédié à la spiritualité en temps de pandémie.

Les plus lus

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Dans l'œil de Michel - Chronique du 10 novembre 2021

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été lancée pour aider un garçon de 10 ans, Sanniel de Lévis (1re photo), atteint d’un cancer des os agressif et qui subit actuellement une chimiothérapie. Les dons permettront à la mère de rester à ses côtés pendant qu’il se concentre sur sa guérison. Pour les aider : www.gofundme.com/f/aider-sanniel-battre-le-cancer-des-os-10-ans.

COVID-19 : pas de changements majeurs constatés

La situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est similaire à celle constatée au cours des derniers jours, selon ce qu'on peut apprendre dans le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Chronique historique - Voyage dans le temps il y a 120 ans

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

Alzheimer précoce : une Lévisienne partage son expérience dans un documentaire

La Lévisienne Sandra Demontigny, une femme souffrant d'Alzheimer précoce, sera la vedette d'un documentaire initié par le chef d’antenne du Téléjournal Québec, Bruno Savard. L'oubli en héritage sera diffusé dans le cadre de Doc-humanité sur ICI TÉLÉ, le samedi 13 novembre à 22h30, et il sera ensuite disponible sur ICI TOU.TV.