Le prix Roberval récompense les œuvres consacrées à l’explication de la technologie à travers la francophonie. CRÉDIT : COURTOISIE

L’auteur lévisien, Michel L’Hébreux, s’est vu décerner le prix Roberval Coup de cœur dans la catégorie Jeunesse par la Fondation de l’Académie des technologies, le 3 mai dernier, pour la deuxième édition de son livre Ce sera le plus grand pont du monde!, paru à la maison d’édition Les 400 coups en 2019.

«Ma maison d’édition, Les 400 coups, a pris l’initiative de soumettre mon livre pour un prix Roberval. Je n’étais pas au courant de ça et c’est vraiment lorsque le jury a dévoilé les finalistes que j’ai été informé que j’étais en lice», a partagé le passionné du pont de Québec en entrevue avec le Journal.

Rappelons que le prix Roberval est organisé par l’Université de technologie de Compiègne en France et récompense des œuvres consacrées à l’explication de la technologie, et ce, à travers l’entièreté de la francophonie. Ce sera le plus grand pont du monde! était en lice avec 11 autres œuvres dans la catégorie Jeunesse.

«Je me considère vraiment chanceux d’avoir pu ressortir dans le lot de toutes ces possibles candidatures […] Quand on écrit des livres, on ne le fait pas pour recevoir des prix. Lorsque ça vient s’ajouter, c’est une marque de reconnaissance pour le travail qu’on a fait, c’est un encouragement à continuer, ça fait plaisir évidemment.»

En raison de la pandémie, le Lévisien obtiendra son prix par la poste, lui qui a remporté un certificat indiquant sa nomination ainsi qu’une bourse de 1 000 euros.

Bien que les raisons du jury de choisir son ouvrage n’aient pas été dévoilées, Michel L’Hébreux croit que plusieurs critères ont joué en sa faveur.

«Tout d’abord, je crois qu’il y a le côté technique d’expliquer simplement comment est composé le pont de Québec, comment il tient, son principe de construction et son histoire. Également, la façon de l’écrire et de transmettre l’information à cette catégorie de lecteurs. La présentation du livre avec toutes ces belles photos a probablement joué dans les critères de sélection», a exposé le Lévisien sur les raisons de sa nomination pour le prix Coup de cœur.

Un ouvrage jeunesse

 C’est en 2002 que la maison d’édition Les 400 coups a approché M. L’Hébreux pour lui proposer le projet d’un livre jeunesse sur l’histoire du pont de Québec, un défi que l’auteur lévisien a accepté, lui qui est familier avec cette clientèle comme il a été directeur d’école au cours de sa carrière et qu’il a livré plusieurs conférences à ce public sur le sujet.

C’est en 2005 que la première édition de Ce sera le plus grand pont du monde! est parue. En 2019, Les 400 coups ont demandé à M. L’Hébreux de travailler sur une seconde édition dont l’information serait bonifiée.

«C’est un défi d’écrire pour les jeunes, ce n’est pas si facile que ça! Quand on s’adresse aux adultes, on peut élaborer davantage, mais avec les plus jeunes, il faut dire beaucoup de choses en peu de mots», a expliqué le Lévisien.

Michel L’Hébreux espère que ce prix Roberval permettra à son ouvrage de se retrouver plus facilement dans les librairies de la région, il souligne même que sa maison d’édition souhaite solliciter les écoles pour que le livre soit plus connu et serve auprès des élèves.

«Ça ne paraît pas, mais ce livre-là peut inciter des jeunes à se diriger dans ce domaine (l’ingénierie). Quelques fois, c’est un rien qui va marquer quelqu’un et l’orienter pour le reste de sa vie», a soutenu le Lévisien.

Somme toute, M. L’Hébreux se dit chanceux d’avoir l’opportunité d’être récompensé pour partager une de ses plus grandes passions avec ses lecteurs.

«Ça valorise mon travail, mais en même temps, ça démontre à quel point le pont de Québec est un monument important. C’est une carte postale de la ville de Québec, sa réputation est reconnue partout à travers le monde», a conclu celui qui est passionné du pont de Québec et qui a livré plus de 2 000 conférences à propos de la riche histoire de ce lien interrives.

Les plus lus

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Le tronçon de la peur

Des résidents de Saint-Nicolas se mobilisent afin que la Ville de Lévis et le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettent en place des infrastructures sur la route Marie-Victorin (route 132) afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du village. Plusieurs parents craignent qu’un drame survienne bientôt en raison de la configuration actuelle de cette portion de la ...

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.

Des rassemblements qui inquiètent à Saint-Rédempteur

Depuis le début de la pandémie, le parc Renaud-Maillette de Saint-Rédempteur est devenu un lieu très apprécié par les adolescents et les jeunes adultes de la région pour se rassembler. Toutefois, l’ampleur de ces fêtes improvisées commence à inquiéter certains utilisateurs de ces installations de la Ville de Lévis, dont l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO).

La collecte hebdomadaire des déchets retardée

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 28 mai, que la reprise de la collecte hebdomadaire des déchets en période estivale n'aura finalement pas lieu le lundi 31 mai, comme initialement prévue.