Les organismes derrière la sortie auraient aimé que davantage d’arbres matures soient conservés à proximité des maisons des aînés. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Nature Québec et des professionnels de la santé ont fait une sortie, le 21 juillet dernier, pour déplorer les déboisements effectués pour permettre la construction des nouvelles maisons des aînés promises par le gouvernement de la Coalition avenir Québec. Selon eux, l’absence d’arbres près de ces établissements provoquera des impacts sur la santé de ses résidents.

Le groupe a d’emblée critiqué la décision du gouvernement d’autoriser la coupe de centaines d’arbres matures sur les sites qui accueilleront des maisons des aînés à Saint-Étienne-de-Lauzon, Black Lake (Thetford Mines), Québec, Rivière-des-Prairies, Alma, Val-d’Or, Chicoutimi et Gatineau.

Même si le regroupement d’intervenants a salué la décision de Québec de prévoir «des plantations pour compenser les coupes», il estime que les effets bénéfiques amenés par ces futurs arbres matures n’arriveront pas à temps pour plusieurs des résidents des maisons des aînés.

En effet, Nature Québec, l’Association québécoise des médecins pour l’environnement et La Planète s’invite en santé estiment que la préservation d’arbres matures à proximité des maisons des aînés aurait permis de conserver des îlots de fraîcheur, des lieux de socialisation ainsi que des sites pour permettre la pratique de la marche.

«Le verdissement urbain a un impact positif sur la santé humaine, entre autres en captant la pollution atmosphérique, en contribuant à l’apaisement psychologique et en diminuant les îlots de chaleur. Les aînés sont particulièrement vulnérables à la chaleur, et sont donc parmi les premières populations affectées par une diminution de la canopée urbaine», a argué Dr Éric Notebaert, vice-président de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement.

«Alors que nous traversons des crises sans précédent, le gouvernement doit arrêter d’implanter des projets sous cloche de verre, sans penser aux effets néfastes de ce type de construction sur les populations âgées et avoisinantes. Dans l’arrondissement de Sainte-Foy, à Québec, ce sont 70 arbres matures qui ont été coupés, c’est inacceptable de penser de même encore en 2021!», a par la suite renchéri Cyril Frazao, directeur exécutif de Nature Québec.

Avec cette sortie, les trois groupes ont profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial d’inclure la protection stricte des milieux naturels urbains lors de la construction des maisons des aînés. D’ailleurs, ils entendent mener une campagne tout au long de l’été afin de sensibiliser les citoyens «aux effets bénéfiques de la nature de proximité pour la population vieillissante». Les organisations proposeront aussi des actions pour amener une «vision responsable et un environnement urbain sain, accessible et en santé».

Les plus lus

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 novembre 2022

Anne Carrier Architecture a encore reçu une belle reconnaissance. Ils sont très fiers que le projet de requalification de l’église Saint-Philippe-et-Saint-Jacques (1re photo), acquise par la Municipalité de St-Vallier en 2016, reçoive le Prix d’excellence 2022 - Réutilisation, remis par le Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 16 novembre 2022

Lors du Gala des Fidéides 2022 organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, le Groupe Boucher Sports a remporté le prix dans la catégorie Commerce de détail et e-commerce ainsi que le prestigieux prix « Moyenne-grande Entreprise de l’année. Bravo à Martin Boucher, un entrepreneur lévisien, et à toute son équipe pour cette autre belle réussite. (1ere photo)

La STLévis déclenche une journée de grève

Les quelques 115 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) et les membres du Syndicat des chauffeurs de la Rive-Sud ont dressé des piquets de grève dès 5h ce matin devant le siège social de la STLévis au 1100, rue Saint-Omer.

Jour du Souvenir : commémorations à Lévis

Deux commémorations ont eu lieu à Lévis, le 6 novembre dernier, afin de souligner le jour du Souvenir à venir, le 11 novembre prochain.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 novembre 2022

La campagne annuelle Les Héros Lowe’s Canada, qui a eu lieu du 1er septembre au 7 octobre, a permis au magasin Rona de Lévis de remettre un montant de 3104,25 $ à la Fondation Jonction pour Elle (1re photo).

Une aventure entrepreneuriale pédagogique

Les élèves de la classe d’intégration sociale du programme Développement avenir du Centre d'éducation des adultes des Navigateurs (CÉAN) ont mis sur pied une entreprise nommée la Bouticologie. Depuis trois ans, 10 élèves administrateurs ont bâti l’entreprise, chapeautés par une enseignante intervenante et facilitatrice, qui a pour objectif de redonner une deuxième vie aux objets recyclés. Les bien...

Sécurité : le SPVL salue plusieurs de ses agents et un adolescent

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a tenu sa cérémonie annuelle de reconnaissance, le 26 octobre dernier. À cette occasion, le corps policier lévisien a pu souligner le travail d’une vingtaine de ses agents ainsi que l’apport d’un adolescent pour déjouer un crime potentiel.