Les partenaires issus des secteurs communautaire, philanthropique et privé ont annoncé l’investissement le 29 septembre.

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

En janvier 2015, le Groupe de ressources techniques (GRT) Nouvel Habitat, qui gère le logement communautaire à Lévis, crée une nouvelle branche. C’est la naissance de la Société immobilière locative à prix accessible (SILA). Ce nouvel organisme a pour mission d’acquérir des immeubles locatifs existants, de les rénover tout en maintenant les loyers abordables. 

Majoritairement des 4 ½ et des 5 ½ , ces logements «à composante familiale» sont destinés à des ménages à revenu modeste. De plus, certains appartements seront disponibles pour des jeunes souvent victimes de discrimination lors de la recherche d’un logement, dans le cadre d’un partenariat avec l’organisme Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière.

«On a l’objectif d’avoir 15 % de logements bénéficiant d’une aide au paiement du loyer pour les ménages à plus faible revenu», précise Alain Marcoux, dirigeant principal de la SILA et directeur général du GRT Nouvel Habitat. Les loyers se situent environ 20 % plus bas que le prix du marché. «On tient à conserver ça abordable», assure-t-il. 

Un premier immeuble situé à Saint-Romuald a été acquis par la SILA en 2017, soit 12 unités de logement. En février dernier, ce sont cette fois 72 logements qui sont sortis du parc locatif traditionnel pour être rafraîchis. Au total, la SILA a réalisé un investissement de 9 M$ répartis dans 9 bâtiments. Ce quartier a d’abord été ciblé pour son niveau élevé de défavorisation.

«C’est une grosse intervention dans Saint-Romuald. Mais on ne veut pas tout concentrer dans le même quartier. On cherche d’autres quartiers de la ville où il y a des concentrations de locataires. Ça peut être Lauzon, Charny ou Saint-Jean-Chrysostome. On veut être à la grandeur de la ville», annonce Alain Marcoux.

12 000 $ en moyenne par logement

Revêtement de toiture, changement des portes-fenêtres pour réduire la facture d’énergie, rénovation des salles de bain, ajout d’un système de ventilation afin d’améliorer la qualité de l’air ainsi qu’éviter les moisissures et l’humidité, ou encore mise aux normes de sécurité incendie, sont les travaux les plus souvent effectués.

En moyenne, 12 000 $ sont investis par logement. Mais la facture peut grimper à 20 000 $ lorsque les immeubles sont en moins bon état. C’est le GRT Nouvel Habitat qui assure la coordination des travaux ainsi que la gestion immobilière.

Au delà de l’acquisition et de la rénovation des bâtiments, le projet vise à faire «une différence dans le quartier». «On espère réussir à créer avec les gens une vie communautaire.» Les objectifs sont «ambitieux» et le verdissement du quartier en fait partie. Plantation d’arbres ou jardins communautaires, les besoins seront définis avec les résidents. 

L’investissement de 9 M$ a été consenti par le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la Fondation Lucie et André Chagnon et la Caisse d’économie solidaire Desjardins. La SILA a également bénéficié du programme d’assurance prêt hypothécaire logement abordable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). 

«Pour l’instant, ce n’est fait qu’avec des fonds privés, puisqu’il n’y a pas de subvention, souligne-t-il. Si on veut aller plus loin et acheter des immeubles plus dégradés, on ne pourra pas le faire sans aide public. On a déjà proposé à la Ville d’avoir un programme de rénovation. On espère avoir ce partenariat à l’avenir.» 

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Les élèves du sud de la Chaudière-Appalaches devront porter le masque en tout temps

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé mardi, qu'à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, que dès ce vendredi matin, le port du masque de procédure sera obligatoire en tout temps dans les salles de classe de tout établissement d'enseignement primaire et secondaire de trois MRC de la Chaudière-Appalaches, soit celles des Appalaches, d...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...