CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Le projet, dont le plan avait été présenté le 30 mars dernier, comprend un coin feu, un espace pour dessiner à la craie, un endroit lounge sous une pergola, une maison de poupées, des balançoires et, notamment, une grande girafe, emblème de Deuil-Jeunesse, ainsi que plusieurs autres petits clins d’œil aux passe-temps préférés de Norah et Romy.

«Quand j’entre dans le jardin, ce n’est pas un simple jardin que je vois, c’est le côté ludique de mes filles. Assises sur leur nuage, je suis certaine qu’elles disent : ‘’Regarde maman, des cubes Minecraft, sors les guimauves on va se faire un feu. Où est mon bébé blanc, il faudrait que je l’apporte dans la maison de poupées’’. Je tiens à remercier tous les partenaires et tous les donateurs de nous avoir aidés dans le moment où j’avais le plus besoin de les faire vivre à jamais», a émotivement soutenu Amélie Lemieux, maman de Norah et Romy.

C’est grâce aux nombreux donateurs et partenaires que le Jardin Norah et Romy a pu être construit et ce dernier servira à apaiser le cœur de nombreuses familles endeuillées. «Le jardin est maintenant un lieu de recueillement pour petits et grands de notre organisme qui traversent des moments souffrants. Les familles de Deuil-Jeunesse peuvent venir se recueillir dans un jardin rempli d’amour», a expliqué Josée Masson, fondatrice, présidente et directrice générale de Deuil-Jeunesse.

Un projet soutenu par une mère impliquée

En novembre 2020, Amélie Lemieux a décidé de partager son histoire via la plateforme de Deuil-Jeunesse. La Lévisienne et l’organisme ont produit une vidéo pour sensibiliser la population à la cause et aux services de Deuil-Jeunesse, cette dernière a été visionnée plus de 130 000 fois.

«Ensemble, nous voulions partager à quel point les services de Deuil-Jeunesse, trop méconnus malheureusement, étaient importants pour elle comme pour ceux et celles qui vivent des deuils et des pertes», a souligné Mme Masson.

C’est avec l’envie d’offrir un hommage et une douceur à Mme Lemieux que Deuil-Jeunesse a sollicité l’appui de donateurs et de partenaires pour la réalisation de cet important projet. Ces derniers ont répondu en grand nombre, notamment dans la cadre de l’initiative MardiJeDonne.

Pour l’organisme de Québec, le Jardin Norah et Romy sera à jamais «un espace de confiance et d’émotions» où tous ceux qui vivent un deuil difficile pourront se recueillir dans le respect.

Les plus lus

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Dans l'œil de Michel - Chronique du 10 novembre 2021

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été lancée pour aider un garçon de 10 ans, Sanniel de Lévis (1re photo), atteint d’un cancer des os agressif et qui subit actuellement une chimiothérapie. Les dons permettront à la mère de rester à ses côtés pendant qu’il se concentre sur sa guérison. Pour les aider : www.gofundme.com/f/aider-sanniel-battre-le-cancer-des-os-10-ans.

Chronique historique - Voyage dans le temps il y a 120 ans

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

Sanimax : Lévis voit ses demandes être acceptées par le gouvernement provincial

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis s'est réjouie, le 17 novembre, que le gouvernement du Québec a donné suite à ses demandes pour s'attaquer au problème d'odeurs de l'usine Sanimax, à Charny.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

Alzheimer précoce : une Lévisienne partage son expérience dans un documentaire

La Lévisienne Sandra Demontigny, une femme souffrant d'Alzheimer précoce, sera la vedette d'un documentaire initié par le chef d’antenne du Téléjournal Québec, Bruno Savard. L'oubli en héritage sera diffusé dans le cadre de Doc-humanité sur ICI TÉLÉ, le samedi 13 novembre à 22h30, et il sera ensuite disponible sur ICI TOU.TV.