CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Steven Blaney et Jacques Gourde, députés fédéraux sortants du Parti conservateur du Canada (PCC) dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, ont vivement réagi, le 7 octobre, à la suite du discours tenu par Justin Trudeau, premier ministre du Canada et chef du Parti libéral du Canada, lors de son passage à Québec à propos du troisième lien, le 4 octobre dernier.

Rappelons que M. Trudeau n’avait pas voulu se prononcer quant à la participation du gouvernement fédéral dans la construction du troisième puisqu’il jugeait que le projet «n’existait pas».

«Pour nous, c’est important d’avoir de l’ambition et une vision pour le troisième lien. Ce que je déplore, c’est que du côté des libéraux, on a vu la semaine dernière la déclaration malencontreuse de Justin Trudeau qui ne constitue rien d’autre que du mépris et de la condescendance pour les gens de Chaudière-Appalaches», a d’emblée lancé Steven Blaney à la sortie d’une rencontre avec le maire de la ville de Lévis.

Les deux députés sortants ont assuré que le projet prioritaire pour Lévis est la réalisation d’un troisième lien routier interrives. «Ici, on a des études qui nous démontrent qu’on pourrait réduire les gaz à effet de serre par 5 800 tonnes, que ça sauverait des dizaines de millions de dollars en perte économique et que ça contribuerait au développement économique du secteur ouest», a ajouté M. Blaney.

Le double discours du Bloc québécois

Jacques Gourde a également pointé du doigt le Bloc québécois (BQ) l’accusant de ne pas prendre une position claire. «Les candidats du Bloc disent qu’ils sont contre le projet et leur chef de parti dit oui par moments, d’autres fois, non. Vous êtes pour ou vous êtes contre? Les conservateurs sont pour et nous allons le réaliser (ce troisième lien)», a-t-il avancé.

Selon les deux politiciens, les propos de Justin Trudeau révèlent autre chose. «Ça démontre à quel point leur argent n’est réservé que pour Montréal, Toronto et Vancouver. [] Le projet du troisième lien va changer toute la réalité économique de la grande région métropolitaine de Québec», a annoncé le député sortant de Lévis-Lotbinière. «Présentement les régions souffrent d’un manque chronique d’investissement en infrastructures et elles ne font pas partie des priorités de ce gouvernement-là (libéral). Malheureusement, les bloquistes ne deviennent que des alliés de Justin Trudeau dans sa volonté d’ignorer les besoins des régions», a affirmé M. Blaney.

Les députés ont tenu à rappeler que leur chef de parti Andrew Scheer avait pris un engagement clair en faveur du troisième lien à la suite d’une lettre envoyée à François Legault, premier ministre du Québec, tout juste avant le déclenchement de la campagne électorale.

Les plus lus