CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la candidate indépendante à la mairie de Lévis, Maryse Labranche, a présenté ses engagements pour améliorer la fluidité de la circulation, le 2 novembre.

À cette occasion, la femme d'affaires a rappelé sa promesse de mettre en place un train de banlieue sur la Rive-Sud ainsi qu'interrives, si elle obtient le pouvoir le 7 novembre prochain.

La comptable estime que ce projet coûterait 8 M$ à la Ville de Lévis. Le nouveau service de transport en commun miserait sur trois trains, pouvant accueillir entre 600 et 700 passagers. Mme Labranche aimerait implanter cinq gares de train de banlieue à Lévis.

Comme elle l'a déjà indiqué, elle aimerait également que ce service puisse être offert dans d'autres municipalités environnantes, comme Saint-Apollinaire (Lotbinière) ou Saint-Henri (Bellechasse).

Du même souffle, Maryse Labranche a de nouveau partagé ses doutes quant à l'emplacement choisi pour le tunnel Québec-Lévis. Rappelons que la candidate indépendante privilégierait un troisième lien plus à l'est afin d'éviter d'augmenter la congestion routière dans les environs du centre-ville de Lévis.

Les plus lus