lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Possibles armes et explosifs découverts

Un quatuor mobilise les policiers pendant plusieurs heures

Les + lus

Photo : Archives - Gilles Boutin

11 janv. 2024 09:54

Des appels de résidents de Saint-Nicolas s'inquiétant de la présence de rôdeurs dans leur quartier a finalement permis aux policiers de découvrir que ces personnes auraient notamment été en possession de possibles armes et d'explosifs.

Selon ce que rapporte Jean-Sébastien Levan, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), c'est vers 13h que la série d'interventions du corps policier lévisien ayant finalement mené à une importante opération policière s'est amorcée.

À ce moment, plusieurs citoyens demeurant sur la rue du Pèlerin, à Saint-Nicolas, ont prévenu les policiers qu'un véhicule avec des personnes à son bord semblait «faire du repérage» dans leur quartier.

Une patrouilleuse a été dépêchée sur les lieux et a repéré le véhicule suspect, qui a quitté le secteur.

Le conducteur du véhicule suspect se serait ensuite dirigé sur la rue des Halles, dans le quartier Saint-Romuald, avant de s'enfuir à pied. Tandis que des policiers pourchassaient cet individu, l'une des personnes se trouvant encore à bord du véhicule aurait pris le volant et se serait dirigé vers le magasin Walmart, situé à proximité.

Arsenal découvert

Le SPVL a alors amorcé un ratissage dans les environs. Dans le magasin Walmart, des agents de la paix ont découvert des objets ressemblant à des explosifs. Aussitôt, des artificiers de la Sûreté du Québec ont été appelés sur les lieux et ont travaillé plusieurs heures sur le site qui était désormais protégé pour récupérer ces possibles explosifs.

Dans la voiture suspecte, selon ce qu'indique Jean-Sébastien Levan, les policiers ont également découvert une veste pare-balle, des objets qui pourraient ressembler à une arbalète ainsi que des armes à feu, des stupéfiants, un pistolet à impulsion électrique (taser) ainsi que du poivre de cayenne.

Au cours de la journée de mercredi ainsi que dans la nuit de mercredi à jeudi, les policiers ont arrêté quatre personnes âgées dans la trentaine qui seraient liées à cette mystérieuse affaire, soit trois hommes et une femme.

Ces dernières doivent comparaître au cours des prochaines heures. Au moment d'écrire ces lignes, Jean-Sébastien Levan ne pouvait énumérer les chefs d'accusation qui seraient portées contre ces personnes. Pour sa part, l'enquête policière sur cette affaire se poursuit, les policiers souhaitant notamment découvrir les intentions du quatuor.

Les + lus