jeudi 29 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Sports

M18 AAA

Une deuxième chance pour les Chevaliers

Les + lus

Photo : Gilles Boutin - Archives

20 mars 2023 12:24

Les Chevaliers de Lévis n’auront pas réussi à renverser la vapeur lors de la série demi-finale de division des équipes classées 3 de 5 de la Ligue de développement du hockey M18 AAA (LDHM18AAA) contre les Estacades de Trois-Rivières. Les Chevaliers profiteront cependant d’une deuxième chance de remporter la Coupe Jimmy-Ferrari en amorçant dans quelques jours leur parcours dans le tournoi des équipes repêchées.

Après avoir subi deux défaites à la maison la fin de semaine précédente, les Chevaliers étaient de passage à Trois-Rivières, vendredi. Les Lévisiens ont alors subi un revers de 3 à 1, synonyme d’élimination des séries des équipes classées.

À la fin de la première période, les Trifluviens ont été les premiers à s’inscrire à la marque avant de doubler leur avance au début de la période médiane. Avec un peu plus de cinq minutes à faire à cet engagement, Nathan Langlois a réussi à réduire l’écart à un seul but grâce à un filet en avantage numérique. Par contre, avec 17 secondes à faire au deuxième vingt, les Estacades ont réussi à ramener l’écart à deux buts. Lors de la troisième période, aucune équipe n’a réussi à faire bouger les cordages.

D’ailleurs, pour Pier-Luc Giguère, l’entraîneur-chef des Chevaliers, l’impossibilité de déjouer le cerbère adverse aura été le point décisif du match couperet pour sa formation. «Il n’y a pas eu un manque d’effort ou de concentration de la part des joueurs, on a juste manqué d’opportunisme lors de cette rencontre. Nous avons été capables de générer beaucoup de tirs, soit 38, ainsi que de bonnes chances de marquer, mais on n’a pas été capable de capitaliser», a expliqué le pilote des Lévisiens.

Du même souffle, s’il soutient qu’il ne s’agit pas d’une excuse, Pier-Luc Giguère a également souligné que sa troupe avait dû se passer de deux de ses meilleurs attaquants. En effet, Justin Breton a été blessé lors de la deuxième partie de la série contre les Estacades tandis que Victor Poulin a été suspendu pour deux matchs, après avoir écopé d’une punition majeure pour coup à la tête également lors du deuxième match de la série.

Profiter d’une nouvelle opportunité

Contrairement aux dernières saisons, la défaite subie face aux Estacades ne signifie pas la fin du parcours en séries pour les Chevaliers. Afin de permettre à ses formations de disputer davantage de matchs éliminatoires, la LDHM18AAA mise cette saison sur un nouveau format de séries.

Les premières étapes de ces séries se feront par des séries de division. Tant que les équipes gagneront, elles feront partie des séries traditionnelles par division vers l’événement final permettant de remporter la Coupe Jimmy-Ferrari, la Classique des champions. Chaque champion des séries de division obtiendra une place en demi-finale du championnat des séries éliminatoires de la ligue.

Les équipes éliminées des séries traditionnelles auront la chance de poursuivre les séries vers la Classique des champions en participant à un tournoi parallèle en jouant des matchs contre les autres équipes ayant été éliminées des séries traditionnelles, compétition qui permettra d’accorder le dernier billet pour les demi-finales de la Classique des champions. Les Chevaliers se retrouvent désormais dans cette branche des séries et pourront prendre part au tournoi par élimination, deuxième étape de cette branche lors de laquelle huit équipes repêchées poursuivent leur saison.

À cette occasion, les Chevaliers disputeront un match, vraisemblablement contre l’Intrépide de Gatineau vendredi soir à l’Aréna de Lévis. Si les Lévisiens l’emportent, ils poursuivront leur parcours dans le tournoi par élimination. S’ils perdent ce match, ils tomberont en congé.

«On est bien content de pouvoir profiter de cette deuxième chance et d’avoir une semaine de plus pour pratiquer et jouer un match éliminatoire. Je connais mon groupe. Ce sont des joueurs fiers qui veulent gagner des matchs et prouver qu’ils sont encore là. Si l’affrontement se confirme contre Gatineau, il faudra être fort dans le contrôle de la rondelle. Ça fait longtemps qu’on a joué contre eux, la dernière fois c’était à l’automne. C’est une équipe qui met beaucoup de pression sur la formation adverse et elle compte sur des joueurs dédiés. En plus, leur gardien partant, Luciano Ruggiero, était dans la LHJMQ jusqu’au temps des Fêtes et il est bon», a conclu Pier-Luc Giguère.

Les + lus