mercredi 21 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Sports

Bol d'or

Les Faucons s’inclinent en finale

Les + lus

Les Faucons n’ont pu stopper la machine offensive des Lauréats, menée lors du duel par le porteur de ballon Xavier Roy. Photo : Martin Boisvert

21 nov. 2023 08:16

La saison des Faucons du Cégep de Lévis a pris fin «de manière décevante», le 18 novembre, lors de la finale du Bol d’or en deuxième division de la ligue de football collégial. L’équipe lévisienne a dû s’avouer vaincue par la marque de 42 à 32 contre les Lauréats du Cégep Saint-Hyacinthe.

Les représentants de l’établissement de la Montérégie sont sortis forts en première demie lors de la partie qui se jouait au stade des Diablos de Trois-Rivières. En première demie, ils ont inscrit pas moins de trois touchés, alors que les Lévisiens ont été en mesure d’en inscrire qu’un seul. Après 30 minutes de jeu, les Lauréats avaient une avance de 25 à 11.

De retour pour la deuxième demie, les Oiseaux sont sortis «motivés» et ont réussi une interception sans pour autant inscrire de point. Les deux équipes se sont ensuite échangées des touchés pour terminer le troisième quart au score de 35 à 18 en faveur des Lauréats.

Dans le dernier quart, les Lévisiens n’ont pas abandonné et ont été en mesure d’inscrire deux touchés rapidement. Cependant, alors qu’ils y allaient d’une poussée avec un peu plus d’une minute à jouer, la passe du quart-arrière, Thomas Cloutier, a été interceptée. Ainsi, la finale s’est terminée 42 à 32 en faveur de Saint-Hyacinthe.

«C’est certain que ce sont des émotions mélangées présentement de notre côté. On est déçus de perdre, ça, c’est certain. Par contre, on est très contents et fiers de notre saison et de notre performance», a indiqué l’entraîneur-chef des Faucons, Bryan Duval-Morales.

Ce dernier avoue avoir été «impressionné» par l’équipe qu’ils affrontaient. Notons la performance du porteur de ballon des Lauréats, Xavier Roy, qui, à lui seul, a inscrit quatre majeurs et a parcouru 262 verges.

«Honnêtement, on a super bien joué. C’était une partie très offensive et on est resté dans le match jusqu’à la fin. Saint-Hyacinthe avait une excellente équipe qui était difficile à battre. Leur joueur, Xavier Roy, a aussi connu toute une partie», a expliqué Bryan Duval-Morales.

 Bilan «très positif»

Malgré l’amertume qui règne au sein de l’équipe actuellement, l’entraîneur-chef des Faucons avoue être «très fier de la saison de l’équipe».

Après avoir été rétrogradé en division 2 après une dizaine d’années en division 1 et après plusieurs changements au sein de l’équipe, les objectifs initiaux du groupe d’entraîneurs étaient de terminer dans les quatre premières équipes et d’accueillir une partie des séries éliminatoires à Lévis.

«On a surpassé tous nos objectifs de début de saison, alors c’est certain qu’on est contents! Moi, c’était ma première année en tant qu’entraîneur-chef. En plus, nous avions plusieurs joueurs recrues dans l’équipe. Les joueurs ont vraiment embarqué dans la culture qu’on a instaurée tout au long de la saison. On est très content et c’est un bilan positif que nous faisons de notre saison», a indiqué l’entraîneur-chef des Oiseaux.

D’ailleurs, ce dernier n’a pas caché que l’excitation en vue de la prochaine saison commence déjà à se faire sentir au sein de l’équipe.

«Avoir autant de succès à ma première année, c’est très motivant pour la suite. Par contre, comme c’était ma première année, c’était l’équipe bâtie par les entraîneurs qui sont passés avant moi, alors j’ai hâte de pouvoir vivre le processus en partant du début», a conclu Bryan Duval-Morales.

Les + lus