mercredi 24 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Beaumont-St-Michel

L’infidélité, prétexte pour rire

Les + lus

Fred-Éric Salvail et Paul Fruteau de Laclos ont présenté un cours extrait de la pièce au Cosmos Ste-Foy. Photo : Catherine D'Amours

13 mai 2024 02:07

Le Théâtre Beaumont-St-Michel poursuit la vente des billets pour son théâtre d’été dont les représentations seront présentées dès le 20 juin, et ce pour plus de 45 représentations. Cette année, la pièce qui sera jouée est Un hôtel nommé Désir de Ray Cooney, adaptée et mise en scène par Reynald Robinson.

Les six interprètes de cette 49e saison sont Guillaume Champoux, Véronique Chaumont, Fred-Éric Salvail, Frédérique Proulx, Paul Fruteau de Laclos et Sophie Thibeault. La pièce raconte l’histoire d’un ministre, député d’une région éloignée, qui vient séjourner avec sa femme à l’hôtel Désir sur la Rive-Sud de Québec. Il prétendra avoir beaucoup de travail afin de recevoir sa maîtresse à l’hôtel, demandant à son nouvel attaché politique de lui réserver une chambre.

Les répétitions à Montréal ont déjà commencé pour la distribution. Ces derniers arriveront à Saint-Michel-de-Bellechasse quelques jours avant la première représentation officielle afin de prendre leurs aises sur scène avec le décor et les costumes.

Fred-Éric Salvail et Paul Fruteau de Laclos n’en sont pas à leur première expérience en théâtre d’été, mais ils vivront une première saison au Théâtre Beaumont-St-Michel. «Ce sont toujours de belles expériences. C’est l’été, il y a une ambiance agréable, la gang qui se crée est en vacances un petit peu», ajoute Paul Fruteau de Laclos.

Malgré les défis que les comédiens rencontreront avec les aspects techniques du décor et des changements de costume, les comédiens ne semblent pas s’en faire et semblent être prêts à faire face à toute éventualité.

«Dans la comédie, il y a plus de latitude. Avec les rires, s’il y a quelque chose qui fonctionne bien, on peut essayer de le pousser un peu et un soir si on se trompe et que les gens rient, ça marche aussi», ajoute Paul Fruteau de Laclos.

 Vers le cinquantième anniversaire

 Avec ses 498 places par soir, le Théâtre Beaumont-St-Michel voit plus de 20 0000 personnes venir visiter son théâtre mythique chaque année. Ouvert en 1975, ce dernier a vu plusieurs pièces être jouées sur sa scène. Avec Un hôtel nommé Désir, il s’agira de la troisième pièce de Ray Cooney joué au théâtre d’été.

«L’année passée, Haute fidélité (NDLR : pièce de Ray Cooney, mise en scène par Reynald Robinson) a été énormément appréciée du public. Un hôtel nommé Désir, ça reflète bien l’esprit du texte original (Two into one). Reynald, il aime ramener la situation, il l’installe dans la région. L’hôtel nommé Désir est situé à Lévis», raconte Louise Allaire, directrice générale et production déléguée du théâtre.

Pour plus de détails, se procurer des billets ou réserver sous la formule souper-spectacle, consultez le www.theatrebeaumontstmichel.com.

Les + lus