mercredi 17 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Senior AAA

Bellechasse entend faire sa place rapidement

Les + lus

Marto Napoli, Guillaume Fortin, Dany « Babu » Bernier, Pascal Gonthier et Simon Roy entourent le président de la Ligue de hockey sénior AAA du Québec, Jonathan Cyr. Photo La Voix du Sud – Serge Lamontagne

21 sept. 2023 01:03

Comme annoncé il y a quelques semaines, Bellechasse joindra la Ligue de hockey senior AAA du Québec à compter de la saison 2024-2025, devenant ainsi la 9e concession de ce circuit.

Par Serge Lamontagne - Collaboration spéciale La Voix du Sud

Même si aucun joueur n’a encore été embauché, tout comme les membres du personnel hockey, les promoteurs de cette nouvelle formation entendent faire tous les efforts pour mettre sur pied une équipe compétitive «à l’image de Bellechasse» et créer un engouement au sein de la population en vue de l’ouverture locale en octobre 2024, à l’aréna de Saint-Anselme.

Profitant d’une conférence de presse haute en couleur tenue à la microbrasserie La Contrebande de Saint-Anselme, mercredi après-midi, les cinq promoteurs derrière ce projet ont tout d’abord dévoilé le nom officiel de l’équipe qui sera le Club de hockey Sénior AAA Bellechasse, tout simplement. Ce choix vise à «créer un sentiment d’appartenance à Bellechasse et mettre la région sur la carte du Québec», soulignait Pascal Gonthier, directeur des opérations hockey de la nouvelle concession.

Ceux-ci ont également présenté les chandails de l’équipe qui arboreront le vert et l’orange ainsi que deux logos, un sur le devant du chandail et l’autre sur les épaules, présentant des orignaux en référence à la présence de nombreux chasseurs dans la région.

Un troisième chandail, des plus original et faisant toujours référence à la chasse, a également été présenté aux personnes présentes. Celui-ci reproduit un dossard de chasse sur le devant et sera accompagné d’un vert-camouflage pour les bras et les bas de joueurs. «C’est du jamais vu au Québec», a indiqué le président de la nouvelle équipe, l’animateur radio Dany « Babu » Bernier.

Des crinqués

C’est à la fin de la participation de Saint-Anselme au populaire concours Kraft Hockeyville, l’hiver dernier, que l’idée d’amener une concession senior AAA à Saint-Anselme a germé dans l’esprit de Guillaume Fortin de Gestion FK2, du directeur des loisirs Pascal Gonthier et du conseiller municipal Simon Roy, qui souhaitaient que cette belle aventure ait une suite.

Ceux-ci se sont rapidement adjoint les services de Dany Bernier ainsi que de l’animateur radio et promoteur Marto Napoli (Martin Castonguay), celui-là même qui avait fait trois salles comble au Centre socioculturel de Saint-Gervais en avril dernier avec le Country Storm Bellechasse.

Chacun d’entre eux aura un rôle précis à jouer dans l’organisation : Dany Bernier en sera le président, alors que Simon Roy s’occupera de l’aspect administratif. Le marketing sera sous la responsabilité de Marto Napoli alors que les communications relèveront de Guillaume Fortin.

Pascal Gonthier aura pour tâche de dénicher, d’ici la fin du mois de décembre, les personnes qui formeront le personnel hockey de la nouvelle équipe (directeur général, entraîneurs, recruteurs et autres), ces derniers ayant bien sûr le mandat d’épier les joueurs qui pourraient éventuellement joindre l’équipe et de se préparer en vue du repêchage d’expansion prévu en 2024.

D’ici ce temps, l’organisation en profitera pour faire la promotion de leur équipe à grande échelle et en mettant en vente, au cours des prochaines semaines, une panoplie d’articles promotionnels aux couleurs de la formation. En parallèle, un projet d’amélioration et d’agrandissement de l’aréna de Saint-Anselme, qui sera le domicile officiel de la nouvelle formation, est en préparation et devrait être déposé auprès des autorités gouvernementales au cours des prochaines semaines.

Tremplin et complémentarité

La venue de cette nouvelle concession, qui disputera ses rencontres locales à l’aréna de Saint-Anselme, aura-t-elle un impact sur les équipes et autres circuits déjà présents dans la région? À cet effet, Dany Bernier a rappelé que la venue d’une équipe senior AAA servira assurément de tremplin pour les joueurs qui termineront leur stage dans le hockey junior AA, que ce soit avec le Lafontaine de Bellechasse ou les autres équipes de ce circuit.

Dans la même veine, il a rappelé que le but de la nouvelle équipe, la plus importante de l’histoire de Bellechasse, n’est pas de venir en compétition avec la Ligue de hockey Côte-Sud (senior AA) qui est déjà bien implantée dans la région.

«Nous ne sommes pas là pour nuire à personne. Nous croyons en notre équipe et en notre produit», assure-t-il en ajoutant que la priorité à court terme sera de trouver des partenaires financiers et de mettre en vente des produits dérivés accrocheurs.

Bonne nouvelle pour tous

Pour sa part, le président de la Ligue de hockey sénior AAA du Québec, Jonathan Cyr, a qualifié de bonne nouvelle la venue de cette 9e concession dans son circuit, indiquant que les changements apportés par les propriétaires actuels ont déjà un impact sur la ligue qui est de plus en plus connue et perdure dans le temps.

Il a confirmé que cette expansion ne sera assurément pas la dernière, ajoutant toutefois que les prochaines, surtout dans l’ouest de la province, s’appuieront sur la planification stratégique qui est en préparation.

«L’objectif ultime de ce plan est d’assurer une vision structurée à court, mais également à long terme et de jeter des bases solides pour l’avenir», a-t-il précisé en ajoutant, lui aussi, que la venue de cette nouvelle formation sera un plus dans la région.

«Le fait d’avoir trois équipes senior AAA dans la région (Saint-Romuald, Plessisville et Saint-Anselme) représente une bonne nouvelle pour la Ligue junior AA Chaudière-Appalaches, car cela assure une continuité pour nos jeunes joueurs qui, rendus à 22 ans, souhaitent continuer à évoluer dans un circuit de haut niveau», a-t-il indiqué.

Tout comme Dany Bernier, il ajoute que son circuit n’est pas en compétition avec les équipes Sénior A et AA de la région, car le potentiel pour les joueurs de ces deux niveaux est toujours là et que le recrutement se fait davantage au niveau provincial.


Les + lus