lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Bureaucratie

Moins de paperasse pour plusieurs organismes communautaires

Les + lus

Photo : Archives - Gilles Boutin

03 avr. 2024 10:36

La ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire, Chantal Rouleau, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, ont annoncé, le 3 avril, un allègement administratif concernant la préparation des rapports financiers des organismes communautaires.

Concrètement, les seuils de financement public permettant de déterminer le type de rapport financier exigé des organismes communautaires lors de leur reddition de comptes annuelle sont revus à la hausse. En effet, le seuil déterminant si ces organismes doivent procéder à des audits financiers est désormais fixé à 500 000 $.

Le gouvernement du Québec estime que cette mesure «réduira considérablement» la charge administrative de près de 2 000 organismes communautaires au moment de leur reddition de comptes annuelle, «particulièrement pour les plus petits d'entre eux». 

Québec a pris cette décision à la suite de consultations tenues auprès des organismes communautaires et de travaux interministériels.

«En haussant le seuil minimal de subventions rendant obligatoire la production d'audits financiers, nous répondons à une demande de longue date des organismes communautaires. Notre gouvernement souhaite être un partenaire proactif et facilitant et croit que le rôle premier de ces organismes est d'intervenir dans leur milieu et de réaliser leur mission. En assurant la mise en œuvre cette mesure, je réaffirme notre engagement envers cette vision de l'action communautaire», a notamment vanté la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire.

Les + lus