lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Transports > Actualités

CAA-Québec

Est-ce que l'une des artères de la région se retrouvera dans les pires routes?

Les + lus

Photo : Archives - Gilles Boutin

02 avr. 2024 11:19

CAA-Québec a lancé, le 2 avril, la neuvième édition de sa campagne annuelle Les pires routes du Québec.

À l'occasion de cette nouvelle mouture de l'initiative, les usagers de la route sont encore invités à voter en ligne au www.caaquebec.com/fr/sur-la-route/interets-publics/les-pires-routes, jusqu’au 23 avril, pour les artères les plus endommagées.

CAA-Québec dressera ensuite son fameux palmarès et effectuera les suivis auprès des municipalités concernées et du ministère des Transports et de la Mobilité durable du Québec.

«C’est avec fierté que nous lançons à nouveau la campagne Les pires routes. Depuis le début, ses effets sont concrets. Et, bien qu’il reste beaucoup de travail à faire, la campagne donne l’occasion à tous les usagers de se faire entendre et de contribuer à améliorer le réseau routier», a souligné Sophie Gagnon, vice-présidente, Affaires publiques et responsabilité sociétale chez CAA-Québec.

D'ailleurs, l'organisation s'est réjouie que son initiative ait permis de faire réparer plusieurs routes s'ayant trouvé dans le palmarès, comme l’avenue Gourdeau à Saint-Agapit et le chemin Craig à Saint-Nicolas et Saint-Étienne-de-Lauzon.

Toutefois, CAA-Québec a rappelé que selon une étude réalisée en 2021, le mauvais état des routes coûtait en moyenne 258 $ par véhicule par année aux Québécois, comparativement à 126 $ pour la moyenne canadienne.

Les + lus