jeudi 22 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Spectacles Arts > Culture

Nouveau livre de Colombe Dufour

Partager son héritage par la lecture

Les + lus

Colombe Dufour (à gauche) et Kim Veilleux (à droite) tiennent le livre Les contes d’Épiphane : Bidule contre cœur qui poursuit leur collaboration de longue date. Photo : Courtoisie

08 sept. 2023 09:56

L’autrice-compositrice-interprète de Saint-Lambert-de-Lauzon, Colombe Dufour, a lancé son nouveau livre jeunesse Les contes d’Épiphane : Bidule contre cœur. Celui-ci s’inscrit dans sa série présentant les aventures d’Antoine et Fanny et vise à rejoindre les plus jeunes pour les sensibiliser sur la surutilisation des écrans.

«Je voulais atteindre les petits à partir de 6 ans en raison de l’utilisation exagérée des écrans que l’on vit actuellement. Je trouve qu’il y a une différence chez les enfants lorsqu’ils surutilisent les écrans comparativement à une réelle activité où ils peuvent s’épanouir», explique Colombe Dufour.

Après avoir observé ce phénomène autour d’elle, l’autrice tenait à en faire le sujet principal de son livre qui s’établit comme le cinquième volume de sa série. Chacun ayant un fil conducteur différent, elle cherche dans celui-ci à faire prendre conscience aux jeunes qu’il est possible d’éprouver autant de plaisir et même plus sans utiliser les écrans en tout temps.

«C’est certain que la technologie est très utile, mais il faut juste faire attention à notre consommation et comprendre l’impact que ça a», souligne Mme Dufour.

Les personnages d’Antoine et de Fanny représentent les deux côtés de la médaille afin de livrer l’expérience complète au lecteur. Antoine préférera être sur son téléphone alors que Fanny ira vivre une aventure à la pêche.

Une collaboration entre l’art, la littérature et la musique

En plus d’être autrice, Colombe Dufour a une carrière musicale au cours de laquelle elle a composé de nombreuses chansons. C’est pourquoi chacun de ses livres possède au moins une chanson rattachée à l’histoire qui peut être téléchargée.

Dans Le conte d’Épiphane, c’est sa chanson Madame la paix, monsieur l’amour qui est à l’honneur, une chanson qui vise à amener les enfants à davantage entrer en relation avec les autres au lieu de rester derrière leurs écrans, selon l’autrice.

Les illustrations de son livre sont faites par l’artiste-peintre lévisienne, Kim Veilleux, qui participe au projet littéraire de Colombe Dufour depuis son premier tome.

«Kim a un talent exceptionnel et elle rend vivants les personnages de mes livres. C’est une collaboration qui dure depuis 2014», souligne Mme Dufour.

Une passion pour le Québec

En plus de toucher divers sujets éducatifs, l’autrice prend soin de toujours faire vivre ses histoires dans des lieux importants du Québec. Dans Les contes d’Épiphane, l’action se passe à Baie-Saint-Paul, dans le jardin de François ainsi qu’à la rivière du Gouffre.

«Je dois préciser que j’ai écrit mon histoire avant les inondations de mai. J’ai vérifié avec la municipalité de Baie-Saint-Paul que mon livre n’était pas un problème et au contraire, après les inondations, ils ont besoin que les gens parlent positivement de la rivière du Gouffre et qu’ils viennent visiter parce que c’est un joyau», explique Colombe Dufour.

Une autre chose qui est importante pour elle est le lien intergénérationnel, thème qui revient dans chacun de ses livres. Dans celui-ci, l’histoire est racontée par un grand-père nommé Épiphane.

«C’était le nom de mon arrière-grand-père maternel. Dans tous mes livres, j’utilise les prénoms de mes ancêtres», explique Colombe Dufour.

L’autrice affirme qu’elle n’a pas terminé sa série et qu’elle continuera de poursuivre son objectif de faire découvrir des personnages et des lieux québécois afin que les jeunes deviennent plus attachés à leurs racines.

Les + lus