lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Spectacles Arts > Culture

Édition 2024

Hit The Floor a le vent dans les voiles

Les + lus

Photo : Archives - Gilles Boutin

30 nov. 2023 08:53

Hit The Floor prévoit une édition 2024 «exceptionnelle» pour sa tournée québécoise, qui sera présentée ce printemps et qui se conclura une nouvelle fois au Centre des congrès de Lévis pour sa finale.

Les organisateurs de la compétition de danse prévoient un record historique de participation, les inscriptions à la compétition affichant déjà complet du côté des danseurs et danseuses.

Hit The Floor enregistrera d’ailleurs sa plus haute affluence internationale en 13 ans d’existence, correspondant à plus de 30 % d’augmentation de la programmation de la tournée. Les villes hôtes de la tournée québécoise, Gatineau (14 au 17 mars), Saint-Hyacinthe (11 au 14 avril) et Lévis (16 au 20 mai), accueilleront 14 000 danseurs, 60 000 visiteurs et près de 4 000 routines pour l’édition 2024.

«En élargissant notre envergure, nous avons constaté une hausse significative de la participation à nos festivals, ce qui témoigne d’un engouement croissant pour la danse et pour Hit The Floor et auquel nous comptons répondre! Nous avons bien hâte de révéler notre nouveau terrain de jeu. Nous travaillons fort pour offrir aux danseurs et danseuses une expérience inédite répondant aux critères d’innovation qui ont fait la réputation du festival», a souligné Nicolas Bégin, fondateur et directeur général de Hit The Floor.

Important ajout

D’ailleurs, pour rendre l’expérience Hit The Floor accessible à un plus grand nombre, l’équipe du festival implantera lors de sa prochaine édition une seconde scène, à Saint-Hyacinthe et à Lévis.

Cette scène accueillera les solos, les duos et les trios de niveaux novices, pré-compétitifs et compétitifs. Une scène centrale, avec un public sur les côtés, offrira une expérience plus «intime et proche des juges et mettra en valeur les jeunes danseurs et danseuses». 

«Pour garantir une évaluation juste, nous avons recruté un plus grand nombre de juges compétents puisque deux scènes seront opérées simultanément. Malgré l’expansion de notre programmation, nous avons veillé à maintenir une durée d’événement raisonnable, tout en optimisant son efficacité pour éviter des heures tardives. Les danseurs et danseuses sont toujours au coeur de nos décisions. Notre engagement demeure le même : promouvoir et célébrer l’art de la danse avec la plus grande équité et le plus grand respect envers tous nos participants et participantes. La danse québécoise a de beaux jours devant elle!», a conclu Nicolas Bégin.

Les + lus