samedi 13 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Vieux-Lévis

Chocolats Favoris veut un nouveau bâtiment sur l’avenue Bégin

Les + lus

Sur la 1re photo : Une représentation du nouvel édifice que veut construire Chocolats Favoris pour remplacer l’édifice patrimonial. Sur la 2e photo : Le 32, avenue Bégin en novembre 2022. Photos : Courtoisie – Chocolats Favoris et Gilles Boutin

05 oct. 2023 10:28

Par voie de communiqué, Chocolats Favoris a annoncé, le 5 octobre, qu’elle «s’est résignée» à déposer une demande de démolition à la Ville de Lévis pour sa succursale située au 32, avenue Bégin. L’entreprise fondée à Lauzon veut toutefois ramener ses activités à cet endroit dans un nouvel édifice qui tenterait de ressembler le plus fidèlement possible au bâtiment patrimonial ayant actuellement pignon sur rue à cet endroit.

Rappelons d’emblée qu’en septembre 2022, Chocolats Favoris avait temporairement fermé sa succursale du 32, avenue Bégin pour déménager ses activités dans le quartier Miscéo. À ce moment, l’entreprise avait reçu un rapport d’un entrepreneur spécialisé en bâtiments patrimoniaux lui apprenant que l’édifice accueillant sa succursale sur l’avenue Bégin était dans un état de vétusté très avancé. La maçonnerie d’époque, une partie intégrante de la structure du bâtiment, est en proie à des infiltrations d’eau qui, «sournoisement avec les années», ont engendré une détérioration.

«C’est une décision difficile que nous avons pris le temps de soupeser. Chocolats Favoris est une fière entreprise lévisienne depuis 1979 et nous avons toujours eu le désir de conserver ses racines au 32, avenue Bégin, un lieu significatif depuis 1996. Nous sommes attachés au Vieux-Lévis et souhaitons ardemment retrouver une place d’affaires le plus rapidement possible, pour contribuer au dynamisme commercial du secteur et offrir une expérience magique à nos clients. Notre plus grand souhait est de reconstruire en gardant le cachet et l’esprit de la maison actuelle. Nous sommes prêts à nous y investir et à investir!», a souligné, Charles Auger, associé et vice-président développement de Chocolats Favoris, dans le document transmis aux médias le 5 octobre.

Rappelant qu’elle a investi des «sommes importantes» depuis l’acquisition de Chocolats Favoris par Dominique Brown dans les bâtiments patrimoniaux du Vieux-Lévis, de Cap-Rouge et Charlesbourg qui abritent des succursales, Chocolats Favoris a argué qu’une nouvelle rénovation du 32, avenue Bégin «était sans garantie de succès». Selon les analyses des experts qu’elle a consulté, l’entreprise soutient notamment que la «dégradation importante des murs pourrait mener à un effondrement» et «qu’il sera très difficile de trouver une méthode de travail sécuritaire ainsi qu’un entrepreneur prêt à réaliser les travaux de rénovation nécessaires».

«Ce n’est pas dans la joie que nous avons accueilli ces conclusions, je peux vous le dire. Personne ne souhaite qu’une propriété perde sa valeur. Ce n’est pas de gaieté de cœur non plus que nous avons dû déplacer nos opérations dans le quartier Miscéo. Aujourd’hui, nous regardons en avant. Avec un projet de reconstruction, nous sommes persuadés de pouvoir conserver l’impact positif de Chocolats Favoris dans le Vieux-Lévis», a assuré M. Auger.

Dans son projet de remplacement déposé à la Ville de Lévis, Chocolats Favoris prévoit redonner l’aspect original de la bâtisse «avec les avantages de la construction moderne, ainsi que des normes en vigueur et des valeurs écoénergétiques». Le nouvel édifice serait accessible universellement et aurait de nouveaux espaces verts, entre autres.

«Avec ce projet de reconstruction, Chocolats Favoris souhaite saisir l’occasion de mettre en valeur l’histoire de l’immeuble ainsi que celle de la chocolaterie et de ses fondateurs», a aussi promis l’entreprise.


Les + lus