mercredi 21 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Techno/Innovation > Affaires

Intelligence artificielle

Une «importante initiative» déployée dans la région

Les + lus

Photo : Shahadat Rahman - Unsplash

18 janv. 2024 06:49

Confiance IA, un consortium industriel québécois pour le développement d’une intelligence artificielle durable, éthique, sûre et responsable, a mandaté INO, une firme de Québec, pour promouvoir la démarche collaborative Confiance IA auprès des entreprises technologiques du Québec métropolitain.

Concrètement, INO contribuera à mettre en place des projets de recherche et développement collaboratifs «pour développer une intelligence artificielle de confiance» en regroupant plusieurs experts qui développeront des solutions adoptées par plusieurs secteurs industriels québécois.

Dans le cas de ce projet de trois ans, INO aura donc entre autres pour rôle :

- d’inviter des entreprises à joindre le consortium Confiance IA;

- de rassembler des industries de domaines différents autour de projets communs de recherche et développement impliquant l’intelligence artificielle de confiance;

- de contribuer à la création, au Québec, d’un écosystème d’experts capables de développer des outils précompétitifs et des méthodes d’évaluation de la qualité de l’intelligence artificielle développée, notamment en matière de robustesse et d’explicabilité;

- de générer, grâce aux divers projets, de la propriété intellectuelle partagée pour créer des synergies et accélérer l’adoption des solutions développées par les milieux industriels.

«Les liens étroits que nous avons développés avec des entreprises technologiques de la région nous permettront de rallier un grand nombre d’entre elles autour de l’importance de développer des solutions basées sur l’intelligence artificielle qui répondront aux besoins réels des secteurs industriels présents au Québec. Cela s’inscrit parfaitement dans l’importance d’innover, notamment par la numérisation de nos entreprises, pour créer encore plus de retombées économiques et compétitionner à l’échelle internationale», s'est réjoui Alain Chandonnet, président‐directeur général de INO.

«Le Québec s'est démarqué du reste du monde par sa capacité à concevoir et développer un patrimoine exceptionnel en intelligence artificielle autant en technicalité qu'en méthodologie. Ce capital est désormais disponible aux entreprises et aux PME québécoises pour innover et appliquer les meilleurs standards aux solutions qui seront opérationnalisées. Pour permettre son utilisation par les secteurs industriels et par le citoyen dans sa globalité, l'apport de couches d'intelligence artificielle de confiance est déterminant. C'est le défi que relève Confiance IA à travers le développement d'une intelligence artificielle sûre, sécurisée, durable, responsable et éthique en étant à la croisée des chemins entre experts qui la développent et les experts de domaines civils, notamment en éthique», a pour sa part renchéri Marie‐Pierre Habas‐Gérard, directrice générale de Confiance IA.

Les + lus