samedi 15 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Lireatoutâge

Garder vivant un passe-temps

Les + lus

Photo : Fang-Wei Lin - Unsplash

14 sept. 2023 09:22

Depuis quelques semaines, Huguette Simoneau prend de son temps pour aller faire la lecture à des personnes âgées en perte d’autonomie. La dame de 78 ans se rend régulièrement à la résidence privée pour aînés Quartier Sud, à Saint-Romuald, pour faire son bénévolat dans le cadre des activités l’organisme Lireatoutâge.

Par Charles Leblanc - Collaboration spéciale

Cette organisation a été fondée en 2008 par Godelieve De Koninck. «On veut lire aux gens qui ne sont plus capables de le faire par eux-mêmes, donc principalement des personnes qui ont des empêchements physiques comme une perte de vision ou des tremblements et les gens qui ont des troubles cognitifs légers ou modérés», explique la responsable à la coordination du projet, Maude Twedell.

L’organisme compte environ 200 bénévoles sur le territoire de la province. Une dizaine de ses bénévoles font la lecture aux personnes âgées de la région de Lévis. Habituellement, les lectures sont d’une durée de 30 à 45 minutes pour un groupe de 5 à 15 personnes.

La passion de la lecture

Nouvelle bénévole chez Lireatoutâge, Huguette Simoneau s’y plaît déjà beaucoup. La première lecture qu’elle a effectuée était d’ailleurs inspirée par les chroniques historiques de notre collaborateur, Claude Genest, sur la Ville de Lévis. La dame de 78 ans aime bien aborder les thèmes de l’histoire et de la société dans ses lectures. La dernière lecture de Mme Simoneau portait sur l’autobiographie de Lise Payette et elle s’est permis de développer sur la Révolution tranquille pour mieux rejoindre son auditoire.

«À cause de leur perte d’autonomie, les gens dans l’auditoire ne sont pas très réactifs, mais ils sont attentifs», illustre Mme Simoneau. Selon son expérience, il peut être difficile de savoir ce qu’ils pensent. La bénévole ne se fie donc pas aux réactions, mais plutôt à la présence des résidents chaque semaine.

Huguette Simoneau se considère comme une passionnée de lecture et il suffit de l’écouter parler quelques minutes pour s’en rendre compte. La bénévole affirme «avoir beaucoup d’idées» pour ses visites au Quartier Sud. Elle vante d’ailleurs l’accompagnement qui lui a été fourni sur place afin de s’acclimater à cette nouvelle activité. Même si la passion n’est jamais disparue, ce bénévolat lui permet de «redécouvrir la lecture d’une autre manière».

Les séances de lecture peuvent durer environ 45 minutes et elles peuvent aussi contenir de la musique. Cela permet de mieux capter l’attention des personnes qui pourraient décrocher plus rapidement. Pour ses lectures, Mme Simoneau trouve que c’est important de bien se préparer. Avant chaque rencontre, elle fait son propre résumé du livre qu’elle a lu afin de couvrir les points importants. Ensuite, elle lit ce résumé aux personnes présentes.

Motivation familiale

La perte d’autonomie chez les personnes âgées est une cause que Mme Simoneau a à cœur. Plusieurs membres de la famille de la dame de 78 ans ont vécu ou vivent encore avec la maladie d’Alzheimer. Huguette Simoneau a donc de l’expérience pour agir avec des personnes en perte d’autonomie et elle croit fermement que ces gens-là «ont le droit au respect». Elle se fait d’ailleurs un devoir d’appeler les gens qu’elle rencontre par leur prénom et d’éviter les expressions comme «ma petite madame» et «mon petit monsieur».

Huguette Simoneau a eu l’idée de s’impliquer dans l’organisme après avoir vu une publicité dans une revue. Pour ceux qui voudraient faire de même, il suffit d’aller au liratoutage.com et remplir le formulaire disponible dans la section Bénévole. Par la suite, l’organisme guidera les potentiels bénévoles pour les autres étapes. Les lecteurs sont jumelés à un centre pour personnes âgées proches de leur lieu de résidence.

Les + lus