vendredi 19 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Consommation > Actualités

Office de la protection du consommateur

Conseils pour l'achat de billets

Les + lus

Photo : Andy Li - Unsplash

09 sept. 2023 06:50

Devant la «flambée des prix à la revente des billets de certains spectacles ou événements populaires», l'Office de la protection du consommateur (OPC) a tenu à rappeler plus tôt cette semaine certaines règles «pour mieux protéger les acheteurs».

L'OPC a d'abord souligné qu'il valait mieux acheter ses billets de première main, directement auprès de la billetterie autorisée par l'artiste, le producteur ou le lieu du spectacle ou de l'événement. D'ailleurs, l'organisme suggère aux consommateurs de faire attention aux moteurs de recherche, comme les «sites de revente peuvent payer pour apparaître en haut de la liste des résultats d'une recherche sur le Web».

De plus, l'OPC a rappelé que la Loi sur la protection du consommateur interdit à tout commerçant d'offrir des billets de spectacle à un prix plus élevé que celui fixé par le producteur du spectacle ou de l'événement, à moins d'avoir eu son autorisation.

Cette loi n'encadre cependant pas la revente de billets de spectacle entre particuliers. «Ainsi, un individu peut revendre ses billets de spectacle beaucoup plus cher que le prix qu'il les a payés. Attention toutefois, si vous êtes acheteur, soyez certain d'acheter des billets valides et ne faites pas de virement bancaire avant d'avoir cette certitude», a expliqué l'OPC.

L'office invite aussi les consommateurs de s'assurer de connaître les protections que vous auriez si le spectacle devait être reporté ou annulé.

«De façon générale, il vous sera plus facile de faire valoir vos droits si la transaction a été faite avec la billetterie officielle plutôt qu'avec un revendeur. De plus, l'achat sur le Web au moyen d'une carte de crédit vous permet, dans plusieurs circonstances, d'obtenir un remboursement par l'émetteur de la carte de crédit, dans l'éventualité où le commerçant ne vous aurait pas remboursé après l'annulation de votre achat», a-t-il souligné.

L'OPC a également dévoilé qu'il exerce actuellement une surveillance étroite du marché des billets de spectacle et invite les consommateurs à dénoncer «toute pratique abusive ou suspecte».

Selon la loi, en plus de devoir obtenir l'autorisation du producteur du spectacle, un commerçant doit aussi, pour revendre légalement des billets, aviser le consommateur qu'il s'agit d'une revente et lui fournir plusieurs autres renseignements, dont le prix initial du billet offert par la billetterie officielle. De plus, il est interdit à quiconque d'utiliser un logiciel pour procéder à des achats de billets de spectacle ou à vendre des billets obtenus au moyen d'un logiciel.


Les + lus