jeudi 22 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Transports > Actualités

Tramway de Québec

Le GIRAM invite Québec à privilégier le transport collectif

Les + lus

Photo : Courtoisie

13 oct. 2023 10:39

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 13 octobre, pour demander au gouvernement provincial de privilégier le développement de nouvelles alternatives en transport collectif dans la région, comme le tramway de Québec, plutôt qu’un troisième lien autoroutier entre les deux rives.

«Le gouvernement du Québec doit absolument continuer à soutenir le projet de tramway à Québec. Il revient au gouvernement québécois d’établir une planification globale des moyens de transports dans la région, y compris d’y mettre en place les transports collectifs de l’avenir. Or, la décision récente de laisser tomber le tunnel voué au transport collectif afin de consulter la population pour un projet de tunnel autoroutier ou un pont de même nature est pour le moins renversante. On ne peut planifier le transport métropolitain par des sautes d’humeur électorales», a soutenu le GIRAM, dans un document transmis aux médias.

Du même souffle, l’organisme a partagé sa conviction que le gouvernement provincial devrait établir un plan global des besoins en transport dans la grande région de Québec, «en accordant une place prioritaire aux modes de transports collectifs et actifs», plutôt que de mener une «consultation douteuse» auprès des partisans d’un tunnel ou d’un pont autoroutier «qui ne considéreront nullement les coûts pharaoniques d’un tel lien entre les deux rives».

Selon le GIRAM, ce plan global devrait miser sur le tramway de Québec, «élément essentiel d’une restructuration globale du transport collectif» dans toute la région. Prônant depuis 2019 la construction d’un tunnel entre les deux centres-villes uniquement dédié au tramway, l’organisme souhaite que Québec ramène ce projet dans ses cartons.

Avec cette infrastructure, le GIRAM estime que le gouvernement provincial pourrait créer «un circuit de tramway périphérique avec son prolongement sur la Rive-Sud en empruntant le boulevard Guillaume-Couture et le pont de Québec». De plus, le groupe croit que ce tunnel, couplé au maintien du service de traversiers, permettrait de et le maintien du service de traversiers de «faire disparaître la barrière fluviale» entre Québec et Lévis.

«Cette vision d’avenir permettrait d’établir dans l’agglomération de Québec un système de transport collectif efficace et durable qui favoriserait un délaissement, au moins partiel, de l’automobile et plus particulièrement de la sacro-sainte tendance à l’auto-solo, développée depuis plus de 50 ans. Devant l’état actuel de la planète et la recherche d’une meilleure qualité de vie dans nos milieux urbains, le temps est venu de planifier nos déplacements par des moyens autres que ceux du siècle passé. […] Il est urgent de voir le déplacement des personnes de manière à diminuer dans l’avenir l’utilisation des véhicules personnels pour des raisons écologiques, bien sûr, mais également pour assurer une meilleure fluidité et une qualité de vie améliorée dans nos quartiers centraux», a conclu le GIRAM.


Les + lus