CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les élus lévisiens se sont réunis pour la première fois en 2022 lors d’une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville, le 24 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été abordés ainsi que des décisions prises par les échevins lors de la réunion.

Le maire commente l’actualité

En marge de la séance du conseil, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a donné son opinion sur certains sujets d’actualité, lors d’une mêlée de presse virtuelle. À quelques jours d’une rencontre avec des ministres du gouvernement provincial et le député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, pour discuter de ce dossier, le premier citoyen a rappelé qu’il désirait que des actions soient posées afin de résoudre les problèmes d’odeur de l’usine Sanimax de Charny.

«Ce que nos citoyens ont vécu l’été dernier, c’est carrément indécent et inacceptable. On va voir ce qu’ils ont à proposer, mais assez, c’est assez. Est-ce que les camions qui transportent les matières animales à l’usine sont réfrigérés? Est-ce que ces camions sont dans une zone d’attente où les odeurs se propagent? Est-ce qu’on doit avoir des entrepôts d’accueil réfrigérés pour isoler l’odeur? Est-ce que l’usine dépasse sa capacité maximale de production? Nous voulons des solutions permanentes pour que les odeurs cessent. En tant que bon citoyen corporatif, Sanimax doit agir pour redonner une qualité de vie aux citoyens», a déclaré M. Lehouillier.

Dans un autre ordre d’idées, le maire a indiqué que la Ville de Lévis travaille sur des mesures pour aider de nouveau les commerçants frappés par les restrictions sanitaires en vigueur depuis la fin de l’année dernière. Comme en 2021, Gilles Lehouillier a de nouveau livré un plaidoyer pour que le gouvernement provincial autorise rapidement la relance des activités des commerces.

Bonification du budget pour l’agrandissement du VBP

Lors de la séance du conseil, les élus ont adopté une résolution afin que la Ville se conforme à des conditions demandées par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) dans le cadre d’une demande de subvention pour l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald.

Selon les normes du MCC, le budget préliminaire du projet, évalué à 8,4 M$ par la Ville, n’est pas suffisant. Le MCC demande que la municipalité réserve plutôt 10,6 M$ pour l’agrandissement. Concrètement, les conseillers ont donc autorisé que la somme investie par la Ville pour réaliser le projet passe de 3,3 M$ à 5,5 M$, un investissement conditionnel à l’aide financière de Québec. En effet, le montage financier serait complétée par une subvention de 5,1 M$.

Également, la résolution adoptée par le conseil permet de remplir une seconde condition du MCC, soit que la Ville approuve une entente d’occupation exclusive avec Diffusion avant-scène, l’organisme qui gère le VBP, afin que le ministère ait l’assurance que le lieu sers majoritairement à des fins culturelles.

Vente de terrains dans le parc industriel de Lauzon

Le conseil municipal a également donné son accord à la vente de parties de lots dans le parc industriel de Lauzon, sur la rue des Cordiers, à Centre de distribution Transrapide, une filiale du Groupe Transrapide. L’entreprise a ainsi acquis à la municipalité une partie du lot 3 017 855 (208 236,45 pieds carrés), une autre partie du lot 3 017 855 (208 236,45 pieds carrés) ainsi qu’une partie du lot 3 021 186 (139 913,61 pieds carrés) pour une somme totale de plus de 2,2 M$, plus taxes si applicable. Le produit net de la vente sera versé par la Ville à la réserve financière pour fins de développement du territoire en matière économique, environnementale, patrimoniale et historique.

Décisions environnementales

Dans un autre ordre d’idées, les conseillers se sont penchés sur deux résolutions liées à l’environnement. Le conseil a autorisé le dépôt d’une demande de subvention à Recyc-Québec afin de mettre en place un programme d’aide financière pour l’acquisition de produits d’hygiène lavables pour les femmes. Grâce à une somme de 165 300 $, l’initiative durerait d’abord 18 mois. Recyc-Québec financerait 70 % de cette enveloppe, avec une subvention de 115 710 $, tandis que la municipalité injecterait 49 590 $ dans le projet.

De plus, le conseil municipalité a autorisé l’administration à transmettre une demande au ministère des Affaires municipales afin qu’il accorde la permission à la Ville de conclure une entente de gré à gré avec la Ressourcerie de Lévis pour la gestion de certaines matières résiduelles.

En 2016, la municipalité avait obtenu une telle permission pour ne pas aller en appel d’offres afin de confier pour un mandat de cinq ans à la Ressourcerie de Lévis la récupération de plusieurs matières, comme des vêtements, des équipements informatiques, des appareils électroniques, des articles de sports et des jouets. Satisfaite de l’entente, la Ville veut renouveler le pacte qui est échu depuis le 31 décembre dernier.

Modifications au code d’éthique et de déontologie

 Lors de la séance du 24 janvier, un avis de motion a été donné puisque le conseil municipal adoptera lors d’une prochaine séance un règlement qui modifiera le code d’éthique et de déontologie des élus de Lévis. Ces changements sont nécessaires en raison de la nouvelle Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale.

Principalement, les modifications touchent les incivilités, la bonne conduite des membres du conseil ainsi que l’interdiction d’accepter un don ou un cadeau d’un fournisseur de la Ville. Notons qu’en raison de la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale, les codes d’éthique et de déontologie des employés des cabinets politiques ainsi que des employés de la Ville de Lévis seront révisés au cours des prochaines semaines.

Nominations à la haute direction

Les échevins ont approuvé deux nominations à la haute direction de la Ville de Lévis. D’abord, les élus ont adopté une résolution pour promouvoir Luc De La Durantaye, le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL), à titre de directeur général adjoint – services de proximité par intérim de la Ville de Lévis dès le 25 janvier.

Celui qui conservera ses fonctions de directeur du SSIVL pendant ce mandat remplacera Gaétan Drouin. Ce dernier a quitté son poste à la Ville de Lévis l’automne dernier afin de devenir directeur général adjoint de la Ville de Sherbrooke. Avant son passage à la Ville de Lévis, M. Drouin a travaillé plusieurs années au sein du service de sécurité incendie de Sherbrooke, notamment à titre de directeur.

Ensuite, le conseil municipal a autorisé l’embauche de David Boudreault à titre de directeur des transports et de la mobilité durable. Actuel directeur général de la gestion des projets routiers et de l’encadrement en exploitation au ministère des Transports du Québec, il entrera en poste le 21 février prochain. Depuis quelques mois, ce poste était occupé d’une façon intérimaire par Dominic Deslauriers, le directeur général adjoint – développement durable de la Ville de Lévis.


Les plus lus

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

La Ville de Lévis à la recherche d'un nouveau directeur général

La Ville de Lévis devra se dénicher un nouveau directeur général. Simon Rousseau, le titulaire de cette fonction depuis sept ans, quitte son poste pour devenir le nouveau directeur général de la Ville de Gatineau.

Ville de Lévis : un nouveau guichet unique pour l’offre de logements sociaux subventionnés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le directeur général de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis, François Roberge, ont annoncé la mise en place d’un guichet unique regroupant l’ensemble de l’offre lévisienne de logements subventionnés, le 6 mai dernier. La Ville en a également profité pour souligner son appui au projet de 231 nouveaux logements sociaux et abordables déposé à la So...

Agrandissement de l’Aréna de Lévis : Lehouillier veut en faire un enjeu électoral

Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, veut concrétiser le projet d’ajouter une deuxième glace à l’Aréna de Lévis. Pour y arriver, il espère que le gouvernement provincial déliera les cordons de sa bourse afin de participer financièrement au projet. Et pour s’assurer de ce soutien, le premier citoyen de Lévis entend faire de ce dossier un enjeu électoral lors des prochaines élections provinciales,...

Ponts interrives : l'APIGQ affirme que le MTQ craint pour leur intégrité structurale

En plein conflit de travail avec le gouvernement du Québec, l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) a fait une sortie, le 4 mai, pour dénoncer les conséquences du retard salarial chez les ingénieurs du gouvernement et de la perte d'expertise au sein des équipes. Le groupe a alors fait part qu'il a récemment appris que «l'intégrité de plusieurs infrastructures...

Conseil en bref : une pétition déposée concernant le lien mécanique

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 25 avril dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Lien mécanique : le regroupement déçu par la position du maire

À la suite du conseil municipal du 25 avril où certains de ses membres étaient présents pour déposer une pétition, le regroupement Pour un lien mécanique logique dans le Vieux-Lévis s'est dit déçu du refus de l'administration Lehouillier de donner suite à ses demandes. D'ailleurs, le groupe de citoyens met fin à ses requêtes comme le maire, Gilles Lehouillier, maintient le cap quant à la construct...

La Ville opte pour la collecte des déchets aux deux semaines

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le conseiller du district Saint-Étienne et président du comité de gestion des matières résiduelles ainsi que de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière, Serge Bonin, ont conjointement annoncé que la collecte des matières résiduelles se fera aux deux semaines dès juin prochain. Cette mesure a été choisie dans le but de réd...

Le conseil en bref

Les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, se sont réunis à l’hôtel de ville lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 9 mai. Voici un résumé des points abordés et des décisions prises par les élus lors de la rencontre.