Photo : Courtoisie

Tout juste sorti de Star Académie, Jérémy Plante et son groupe Blue Ridge Band présentent leur premier mini-album le 9 septembre. Deux extraits sont déjà disponibles sur toutes les plateformes.

Accompagné du batteur Samuel Jalbert-Raymond, Jérémy Plante présente Stars of this Song. Composée par le duo et réalisée par Martin Aubin, Stars of this Song offre une sonorité country-pop et aborde des sujets tels que l’acceptation de soi et le besoin d’aventure. Déjà connu des radios québécoises avec leur projet pop/funk Mc12, les deux acolytes dévoilent aujourd’hui un son country moderne avec ce nouveau groupe Blue Ridge Band.

«Ce titre rappelle de ne pas oublier qu’on est la vedette de notre propre chanson. On a tous notre propre histoire avec notre bande sonore à l’arrière. Chacun écoute des chansons différentes, vit les épreuves différemment. J’ai écrit ça dans un moment où c’était difficile avec mon ex-copine. Il faut arrêter d’écouter ce que les autres ont à dire et vivre notre propre vie, prendre nos propres décisions. Je voulais passer le message de ne pas se mêler à la bataille et être heureux sans regarder les autres et être jaloux», explique le chanteur.

Le deuxième extrait, Gin & Tonic, est une chanson pop-country à la Morgan Wallen à propos d’un gars qui pensait avoir ses chances avec une fille qui ne le considère que comme un ami.

«Le Blue Ridge Band, c’est un projet qu’on a créé mes acolytes et moi. Le new country, c’est moderne et ça fait rocker! Nous, on descend du pop-rock des années 2000. Le country a toujours fait partie de ma vie. Ce projet, ça fait longtemps qu’on en parlait. On a lancé un band, on a fait ça avec nos amis, on a demandé aux meilleurs musiciens qu’on connaît. On a pratiqué et on a fait quelques shows pour s’assurer qu’on avait une bonne chimie. Aussi, on a écrit des chansons!», raconte Jérémy Plante.

Derrière la plume, l’artiste lévisien partage ses histoires, son vécu. «C’est le projet dont je suis le plus proche. Je n’ai jamais fait un projet aussi sentimental et émotionnel pour moi. Ce sont des histoires que j’ai vécues de A à Z et c’est ça le country.»

Chanteur de bar dans ses débuts, Jérémy Plante en parle beaucoup dans ses textes. «J’étais un petit chanteur que les gens ne reconnaissaient pas tant que ça. Les gens étaient là pour la musique d’ambiance. Plus je fais des chansons, plus les gens s’intéressent à nous. C’est de ça dont je parle dans la première chanson. Il y a aussi des histoires d’amour, de cœurs brisés, de moi qui tombe en amour. Je parle de la nostalgie qu’on peut ressentir quand on est sur la route en pensant à sa maison», présente l’auteur.

Pour le musicien, le country est le style de la maturité. Séduit par l’ambiance de cette musique, Jérémy Plante se retrouve dans l’atmosphère chaleureuse et festive des spectacles de country. «Les gens vont aller se rencontrer les uns les autres, prendre une bière, jaser, alors que du côté du hip-hop, c’est plus dans l’attitude, on arrive avec une attitude cool, les gens arrivent en gang, se mélangent un peu moins parfois.»

«Avec le country, on a vraiment le sentiment de donner un bon temps à notre public, on est là et on veut faire en sorte que les gens quittent le show avec le sourire aux lèvres en chantant les chansons. On n’est pas dans la colère, on est dans l’idée de passer du bon temps ensemble, de se réunir. C’est ce que j’aime vraiment de ce style-là», partage Jérémy Plante.

Pour les amateurs de Mc12, le groupe prépare encore des chansons, «mais on garde ça beaucoup plus radiophonique». Et d’ajouter : «On va faire quelques shows pour garder la nostalgie. Ça reste que Mc12, c’est mon premier band, mon bébé, c’est comme ça que j’ai commencé à jouer de la musique et je ne veux pas l’abandonner.»

Blue Ridge Band dévoilera un mini-album de cinq titres le 9 septembre et sera pour l’occasion en spectacle au Festival western de Saint-Tite les 9 et 10 septembre. Ce premier EP sera suivi par un album en 2023. 

Les plus lus

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un duo d’autrices mère et fille publie un premier roman augmenté

Aux éditions AppLit, qu’elles ont elles-mêmes créé, Lora Boisvert et Carolyn Chouinard viennent de publier un premier roman jeunesse augmenté intitulé Bandits des mers, destiné aux enfants de 9 ans et plus. Le lancement se tiendra le 12 novembre à la bibliothèque Francine-McKenzie dans le quartier Saint-Jean-Chrysostome.

Revivre de vieux Noëls en chansons

L'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours de Charny sera l'hôte ce dimanche, dès 14h, du concert Les vieux Noëls.

Retour des concerts de Noël du Chœur du Monde

Après deux ans de pause, l’ensemble vocal Chœur du Monde présentera un concert de Noël intitulé Noël, Noël!, à l’église de Charny, le 10 décembre prochain, à 20h, et le 11 décembre, à 14h30.