Photo : Courtoisie

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

D’emblée, le jeune auteur de 13 ans a témoigné de sa fierté lors d’un entretien avec le Journal.

«Je me sens vraiment excité par cette expérience qu’on ne vit pas tous les jours! Mon éditrice m’a donné une chance de prendre part au milieu littéraire. Je pense qu’il n’y pas beaucoup de jeunes auteurs qui ont cette opportunité», a-t-il confié.

Depuis sa cinquième année, Alexandre Côté se passionne pour la lecture et l’écriture qui lui permettent de «développer ses compétences intellectuelles, de découvrir des nouveaux mots et d’entretenir ce passe-temps, selon un emploi du temps qu’il aime occupé». Ses lectures comportent bien souvent un style fantastique comme Amos Daragon de l’auteur québécois Bryan Perro.

«Mes cours préférés à l’école sont le français pour l’apprentissage de nouveaux procédés d’écriture et de nouvelles techniques. Pour moi, le français est une langue plus complexe que l’anglais, mais je pense que s’il n’existait pas, ça gâcherait notre histoire. Il importe de garder cet héritage», a-t-il partagé, en se définissant comme un véritable passionné d’histoire.

Invitant les jeunes de 8 à 13 ans à lire son livre, l’auteur propose un synopsis accrocheur, selon ses intentions de création.

«C’est l’histoire d’un criminel renommé mis sous les barreaux qui s’échappe de prison. Bob, en agent enquêteur, est envoyé pour résoudre l’affaire. J’avais le goût d’écrire un roman policier différent, de proposer l’humour qui fait partie intégrante du livre. Il y beaucoup de rebondissements et de péripéties, c’est un récit d’aventure», a-t-il décrit, avec humilité.

Soutenu par son éditrice, ses amis et aussi sa mère, Alexandre Côté se dit «reconnaissant d’avoir eu la chance de publier, ce qui a nécessité un gros travail, tout en étant bien entouré». L’éditrice reconnaît le talent du jeune auteur avec fierté.

«L’auteur sait nous amuser, nous faire rire et nous captiver par son imagination hilarante. Il a toujours eu une vision bien précise de son livre, dans les moindres détails et son petit roman est tout à fait à l’image de cette vision. Il est assez remarquable qu’un jeune de cet âge ait la possibilité, le courage et la détermination nécessaire pour aller jusqu’au bout d’un projet comme celui-ci», a ajouté l’éditrice Gisèle Marcoux, qui a réalisé un travail de révision des textes et des versions en collaboration avec l’auteur.

Projet d’avenir

Intéressé actuellement par la littérature comme passe-temps, Alexandre souhaite publier à nouveau tout en développant, plus tard, une carrière dans le monde des affaires. Les valeurs qu’il affectionne dans ce domaine qu’il envisage sont l’écologie et le commerce local.

Les plus lus

DM Nation termine l’année en grand

La troupe de danse de Lévis, DM Nation, a été choisie pour faire l’ouverture de l’émission spéciale du jour de l’An d’En direct de l’univers, pour souligner leur conquête du championnat du monde de danse en août dernier. C’est de cette manière que l’organisation lévisienne a clos une année remplie d’événements et d’expériences enrichissantes.

Un saut dans le vide avec Répertoire des passades perdues

Le Charnycois âgé de 17 ans, François-Xavier Lavallée, s’est classé parmi les 24 finalistes pour le concours des Prix de la création Radio-Canada dans le volet récit avec son texte Répertoire des passades perdues. Bien que son parcours se soit arrêté à cette étape, le Lévisien est heureux de s’être taillé une place parmi plus de 900 textes.

Josée Boudreault de retourà Lévis

Josée Boudreault sera de retour à Lévis avec son conjoint Louis-Philippe Rivard, le 26 janvier prochain dès 19h30 au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, pour y présenter sa conférence Sois ta meilleure amie.

S’ouvrir à la diversité avec Gros.se

Marion Desjardin, aussi connue sous le nom Llamaryon, offre sa toute première exposition à l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, du 21 janvier au 26 mars. Avec Gros.se, la photographe lévisienne propose de briser les tabous et connotations négatives entourant les personnes grosses et mettre de l’avant la beauté de leur corps.

L’agrandissement du Vieux Bureau de Poste pourra aller de l’avant

Promis par l’administration Lehouillier depuis un certain temps, l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald pourra se concrétiser au cours des trois prochaines années. En compagnie du maire de Lévis, du député de Lévis et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, et de la présidente du conseil d’administration de Diffusion Avant-Scène, Marie-Hélène ...

Se rappeler une partie de l’histoire disparue

Grand collectionneur de jouets anciens, le Lévisien Jean Bouchard a récemment partagé de nouveau sa passion aux lecteurs en publiant un troisième livre sur les jouets et l’enfance, Le dernier tour de manège : jouets au Québec 1939-1969. Avec ce troisième tome de son encyclopédie du jouet au Québec, le résident de Charny rappelle l’importance que les jouets fabriqués au Canada avait dans la vie des...

De populaires rappeurs de passage à Pointe-Lévy

En novembre, les élèves de l’École Pointe-Lévy ont eu la chance de rencontrer deux rappeurs québécois, Samian et Koriass.

Les auteurs et autrices de Lévis à l'honneur en fin de semaine

Pour une première participation à la Nuit de la lecture, les bibliothèques de Lévis proposent une activité de lecture publique ce samedi 21 janvier, de 18h à 22h, à la bibliothèque Lauréat-Vallière dans le secteur Saint-Romuald. Lors de cet événement, six autrices et auteurs de Lévis seront mis à l'honneur. Découvrez certains textes inédits de Mélissa Verreault, Anne-Marie Desmeules, Valérie Ha...

Le Festival du film de montagne de Banff passera à Lévis

La tournée québécoise du 47e Festival du film de montagne de Banff s’arrêtera au Cégep de Lévis, le 27 janvier prochain à 19h.

Prismaphonik : synergie entre lumière et musique

Le Lévisien, William Simard, et le Trifluvien, Anthony Gagnon Boisvert, sont à l’origine de l’œuvre multimédia Prismaphonik. Formée d’un labyrinthe de prismes lumineux, sonores et géants, l’œuvre est exposée jusqu’au 5 mars prochain sur l’Esplanade de la Place des Arts à Montréal dans le cadre du prestigieux événement Luminothérapie.