Un gobelet réutilisable et consigné remplacera les verres en plastiques jetables.

Verres consignés, fontaine à eau, réduction des emballages individuels, les événements organisés cet été par Culture Beaumont prennent le virage vert. En réduisant les déchets, l’organisme veut promouvoir les comportements écoresponsables.

Rafraichissements et boissons chaudes seront servis au public dans des gobelets réutilisables lors des événements culturels organisés de juin à août par l’organisme beaumontois. Un dépôt de deux dollars s’ajoutera au prix de la commande et sera restitué au retour du verre à la fin de la soirée.

«On veut bannir le plastique jetable. On encourage les gens à apporter leur bouteille d’eau réutilisable», a souligné Annie Houle, membre du conseil d’administration de Culture Beaumont. Et d’ajouter qu’une fontaine à eau sera à la disposition des spectateurs.

Pour réduire la quantité des emballages individuels, les grignotines, telles que les croustilles, seront approvisionnées en gros et servies dans des sacs en papiers compostables.

Dans les kiosques de restauration, les prix seront affichés sur des ardoises qui serviront d’une année à l’autre, plutôt que sur des pancartes en carton.

Les visiteurs seront invités à trier leurs déchets et composter les matières organiques et biodégradables. Des cendriers seront destinés à recevoir les mégots qui seront acheminés par la poste à une entreprise les recyclant.

L’an prochain, Culture Beaumont entend poursuivre les efforts en proposant de la bière en fût plutôt qu’en cannette, puisque 90 % des petites boîtes métalliques utilisées pendant les événements ont contenu le breuvage houblonné.

Les plus lus

Imaginer une France misant sur les inventions de Tesla

Bien connu pour sa trilogie du Crépuscule des arcanes, Sébastien Chartrand s’ingénie de nouveau à modifier le cours de l’histoire dans sa nouvelle œuvre, Geist – Les héritiers de Nikola Tesla. Dans son cinquième roman, l’auteur lévisien a imaginé une France différente de celle que nous connaissons, au sein de laquelle des changements politiques autant que technologiques, initiés par le c...

Guy Bégin offre dix œuvres à la Ville de Lévis

Connu internationalement comme le «Peintre des Parfums», l’artiste lévi- sien Guy Bégin a fait don de dix œuvres à la municipalité. Ses tableaux sont exposés à l’entrée de la bibliothèque Lauréat- Vallière, jusqu’au 15 novembre.

Un Filon de richesses à découvrir en photo à Lévis

Projet F. Ça ressemble à un mystérieux nom de code, à un plan des plus secrets. Si vous vous rendez dans quatre des bibliothèques de la Ville, à Lévis, Pintendre, Saint-Étienne-de-Lauzon et Charny, ce sont Les mille visages du communautaire que vous rencontrerez plutôt que des agents secrets.

Regart s’enracine dans sa communauté

Installé à Lévis depuis 1986, le centre d’artistes en art actuel a fait sa place dans le paysage lévisien en accordant une grande place au territoire dans sa programmation. En congé sabbatique pour un an et demi, Amélie Laurence Fortin fait le bilan de ses cinq années à la tête de Regart.

Les mises en scène d’Armand Côté à découvrir

La Galerie d’Art des Deux-Ponts présente Mise en scène par l’artiste Armand Côté. L’exposition est présentée jusqu’au 24 novembre à la Galerie d’Art des Deux-Ponts.

Un livre jeunesse sur l’adoption d’un animal

L’autrice lévisienne Valérie Langlois publie son troisième livre pour la jeunesse. Fripouille! raconte l’histoire du chaton du même nom qui arrive dans sa famille d’adoption à Noël.

Des contes avec Bryan Perroet Michel Bordeleau

Bryan Perro et son complice Michel Bordeleau partageront leur univers fantastique nourri du territoire québécois, le jeudi 17 octobre à L’Anglicane. Le spectacle Contes cornus, légendes fourchues est présenté dans le cadre du Festival international du conte Jos Violon.

Se rappeler toutes ces petites choses qui rendent heureux

Ode aux plaisirs simples de l’existence, la pièce Extras et ordinaires fait se rencontrer le personnage et le public dans un cocon de confidences. Le 7 novembre prochain à L’Anglicane, se prépare une soirée où chacun partage l’envie de faire éclore la beauté de la vie.

Les Louanges chanteront au Gala de l’ADISQ

L’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) a dévoilé les gagnants du Gala de l’industrie et du Premier Gala de l’ADISQ, le 23 octobre à Montréal. Les Louanges se sont distingués à plusieurs reprises pendant la soirée.

Une visibilité internationale pour Daniel Bonneau

L’artiste et peintre animalier Daniel Bonneau de Saint-Anselme présente ses œuvres et son art dans la plus récente édition du magazine européen Art & Design, qui est édité en France.