Devant membres de la famille, amis et admirateurs de la première heure, Taktika lancera officiellement sa tournée de spectacles mettant en vedette Tant que j’respire. CRÉDIT : COURTOISIE

C’est le 4 octobre prochain que Taktika, légendaire duo de rappeurs originaire de Lévis, lancera officiellement à L’Anglicane sa nouvelle tournée de spectacles mettant en vedette son dernier opus, Tant que j’respire. Sur la scène où ils ont déjà vécu des moments marquants de leur carrière, T-Mo (Frédéric Auger) et B-Ice (Simon Valiquette) offriront une performance remplie de surprises pour partager à leurs admirateurs de la Rive-Sud leurs nouvelles chansons où passion, détermination et célébration de la vie se rencontrent.

«On se sent prêts. On arrive avec quelques spectacles derrière la cravate avant de performer chez nous. On a hâte de livrer la marchandise et de leur faire vivre un moment que les autres villes n’ont pas eu la chance de vivre. C’est toujours spécial de rapper chez nous devant les membres de nos familles, nos amis et nos admirateurs de la première heure. De leur offrir un spectacle différent, c’est juste normal parce qu’ils sont spéciaux pour nous», partage d’emblée T-Mo.

Pour ce spectacle bien spécial, Taktika prévoit d’en mettre plein la vue aux spectateurs qui se réuniront à L’Anglicane. En plus de pouvoir compter sur LVS Crew pour assurer la première partie, plusieurs invités, dont les identités sont encore tenues secrète, monteront sur scène pour interpréter avec T-Mo et B-Ice des chansons de Tant que j’respire. 

En effet, ce septième disque en carrière de Taktika a été créé en collaboration avec plusieurs complices marquants du duo de rappeurs originaire de Lévis, tels OB1, Souldia, Onze & Canox, Mike Superstar et Imposs.

Également, les spectateurs qui assisteront au spectacle du 4 octobre pourront voir un moment touchant alors que les enfants de Frédéric Auger et de Simon Valiquette rejoindront leurs pères sur scène pour interpréter Dream Big, morceau de Tant que j’respire où on peut les entendre rapper avec T-Mo et B-Ice.

«La chanson avec nos enfants nous permet de dire ce qu’on veut leur donner, enseigner et montrer en exemples, pour dire dans quel monde nous voulons qu’ils grandissent», explique T-Mo sur l’importance de cette pièce sur le nouvel album et dans le spectacle.

Fidèle à ses valeurs

Si les deux rappeurs aussi bien connus pour leur implication dans le collectif 83 offriront également aux spectateurs de L’Anglicane des classiques, le spectacle du 4 octobre mettra à l’avant-plan deux leitmotivs qui ont inspiré la création de Tant que j’respire : la proximité avec les admirateurs de Taktika et la livraison d’un message d’optimisme.

«Pour Tant que j’respire, on a invité nos admirateurs à participer avec nous à des moments clés de la création de ce nouvel album. Ils ont pu choisir le nom de l’album, la photo qui allait se retrouver sur la pochette ou les collaborateurs qui allaient s’y retrouver. C’est la même chose pour nos spectacles. À la fin de la journée, oui, on fait de la musique pour nous, mais aussi pour les gens qui nous écoutent», conclut T-Mo.

Pour en savoir plus sur le spectacle de Taktika à L’Anglicane, vous pouvez consulter le www.langlicane.com.

Les plus lus

Imaginer une France misant sur les inventions de Tesla

Bien connu pour sa trilogie du Crépuscule des arcanes, Sébastien Chartrand s’ingénie de nouveau à modifier le cours de l’histoire dans sa nouvelle œuvre, Geist – Les héritiers de Nikola Tesla. Dans son cinquième roman, l’auteur lévisien a imaginé une France différente de celle que nous connaissons, au sein de laquelle des changements politiques autant que technologiques, initiés par le c...

Guy Bégin offre dix œuvres à la Ville de Lévis

Connu internationalement comme le «Peintre des Parfums», l’artiste lévi- sien Guy Bégin a fait don de dix œuvres à la municipalité. Ses tableaux sont exposés à l’entrée de la bibliothèque Lauréat- Vallière, jusqu’au 15 novembre.

Un Filon de richesses à découvrir en photo à Lévis

Projet F. Ça ressemble à un mystérieux nom de code, à un plan des plus secrets. Si vous vous rendez dans quatre des bibliothèques de la Ville, à Lévis, Pintendre, Saint-Étienne-de-Lauzon et Charny, ce sont Les mille visages du communautaire que vous rencontrerez plutôt que des agents secrets.

Regart s’enracine dans sa communauté

Installé à Lévis depuis 1986, le centre d’artistes en art actuel a fait sa place dans le paysage lévisien en accordant une grande place au territoire dans sa programmation. En congé sabbatique pour un an et demi, Amélie Laurence Fortin fait le bilan de ses cinq années à la tête de Regart.

Un livre jeunesse sur l’adoption d’un animal

L’autrice lévisienne Valérie Langlois publie son troisième livre pour la jeunesse. Fripouille! raconte l’histoire du chaton du même nom qui arrive dans sa famille d’adoption à Noël.

Des contes avec Bryan Perroet Michel Bordeleau

Bryan Perro et son complice Michel Bordeleau partageront leur univers fantastique nourri du territoire québécois, le jeudi 17 octobre à L’Anglicane. Le spectacle Contes cornus, légendes fourchues est présenté dans le cadre du Festival international du conte Jos Violon.

Se rappeler toutes ces petites choses qui rendent heureux

Ode aux plaisirs simples de l’existence, la pièce Extras et ordinaires fait se rencontrer le personnage et le public dans un cocon de confidences. Le 7 novembre prochain à L’Anglicane, se prépare une soirée où chacun partage l’envie de faire éclore la beauté de la vie.

Les Louanges chanteront au Gala de l’ADISQ

L’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) a dévoilé les gagnants du Gala de l’industrie et du Premier Gala de l’ADISQ, le 23 octobre à Montréal. Les Louanges se sont distingués à plusieurs reprises pendant la soirée.

Les mises en scène d’Armand Côté à découvrir

La Galerie d’Art des Deux-Ponts présente Mise en scène par l’artiste Armand Côté. L’exposition est présentée jusqu’au 24 novembre à la Galerie d’Art des Deux-Ponts.

Une visibilité internationale pour Daniel Bonneau

L’artiste et peintre animalier Daniel Bonneau de Saint-Anselme présente ses œuvres et son art dans la plus récente édition du magazine européen Art & Design, qui est édité en France.