Daniel Bonneau est fier de la visibilité que lui procurera sa participation dans la plus récente édition de la revue européenne Art & Design, où une page entière lui est consacrée. CRÉDIT : SERGE LAMONTAGNE - LA VOIX DU SUD

L’artiste et peintre animalier Daniel Bonneau de Saint-Anselme présente ses œuvres et son art dans la plus récente édition du magazine européen Art & Design, qui est édité en France.

Par Serge Lamontagne - Collaboration spéciale La Voix du Sud

Une page de l’édition août/septembre/octobre est consacrée à l’artiste bellechassois qui y présente des peintures et animations sur roches qui, souligne-t-il, sont de plus en plus prisées de la part des acheteurs.

Si sa participation n’est pas gratuite, M. Bonneau ayant eu à débourser une importante somme d’argent pour s’y afficher, il croit que cet investissement en vaut la peine puisqu’elle lui permettra de se faire connaître d’une importante clientèle basée partout en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

«On y retrouve de gros annonceurs comme Cartier, Rolls Royce et bien d’autres», mentionne M. Bonneau qui ajoute que la revue, tirée à 5 000 exemplaires, se retrouve notamment dans 300 cabinets d’avocat de renom, ainsi que dans 360 galeries d’art en France, en Russie, à Dubaï et même en Chine.

«Je suis déjà connu en Europe, mais il s’agit de mon dernier grand coup là-bas. Des artistes de renom paient le gros prix pour y être et j’espère attirer l’attention d’une importante galerie d’art qui serait intéressée à vendre mes œuvres en consignation, par exemple», souligne celui qui compte 40 ans de métier. 

Autre objet de fierté pour Daniel Bonneau, la présence de l’une de ses illustrations, une marte, en page couverture du Carnet du piégeur du ministère de la Faune, de la Forêt et des Parcs. Tiré à 10 000 exemplaires et valide pour une période de 10 ans, ce carnet a été simplifié afin d’inciter les trappeurs à déclarer davantage leurs captures, ce qui, selon M. Bonneau, permettra d’avoir un meilleur recensement des populations et d’améliorer la réglementation sur le sujet. 

Les plus lus

Un grand nom à la tête de Diffusion culturelle de Lévis

Par voie de communiqué, la présidente du conseil d’administration de Diffusion culturelle de Lévis (DCL), Marie-Hélène Guité, a annoncé l’arrivée de Jacques Leblanc, figure du milieu théâtral bien connue dans la région de Québec, au poste de directeur général et artistique dès le 12 juillet prochain.

Une initiative pour répandre la musique dans la rue

Faire résonner la musique à travers les rues, c’est le souhait de la pianiste lévisienne, Anna Spirina, alors que les artistes et le public n’ont pas pu se rencontrer pendant de longs mois à cause des mesures sanitaires contre la COVID-19.

Chokola : la quête des racines

À la fin de sa première année de cégep, Phara Thibault a rédigé un texte qui a été salué par ses pairs. Lauréate du concours d’écriture dramatique Égrégore, Chokola, la première pièce de la jeune Lévisienne de 20 ans, doit déjà être jouée dans des festivals et théâtres.

Diane Blanchette tire sa révérence

Pendant ses 23 années à Diffusion culturelle de Lévis, dont 12 à la direction de l’organisme, Diane Blanchette s’est dédiée corps et âme à créer des rencontres uniques entre les artistes et les publics avec passion, audace et une immense conviction dans les bienfaits des arts vivants.

Métyvié revient sur la pandémie en caricatures

Le célèbre caricaturiste lévisien Métyvié, surnom de Serge Métivier, a récemment fait un retour dans les librairies après une longue absence. Avec À vos masques! Sortez!, le résident de Saint-Jean-Chrysostome propose aux amateurs québécois de caricatures une petite histoire humoristique de la pandémie.

Un collectif à saveur lévisienne

C’est le 24 mai dernier qu’un collectif d’auteurs a publié le livre Ce jour-là. Ce sont exactement 70 auteurs et 103 histoires qui composent l’ouvrage. Principalement à saveurs lévisienne et bellechassoise, l’ouvrage réunit 30 personnes originaires de Lévis, 20 de Bellechasse et 20 autres d’un peu partout au Québec, dont de la Beauce, la Côte-de-Beaupré, Québec et Montréal.

L’Anglicane reçoit le Trio Fibonacci

Le Trio Fibonacci sera présent à l’Anglicane ce samedi 5 juin avec un programme de musique minimaliste.

Un été riche en culture à L’Anglicane

C’est avec l’arrivée du beau temps et l’allègement des mesures sanitaires que L’Anglicane de Lévis dévoile sa programmation estivale qui accueillera Laurence Jalbert, porte-parole du Réseau des organisations de spectacles de l’est du Québec (ROSEQ).

Briser l’isolement à l’aide de la musique

En collaboration avec l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), l’Orchestre sym-phonique de Lévis (OSLévis) a mis sur pied un projet de cinq capsules vidéo pour aider à briser l’isolement et présenter l’impact positif de la musique : La musique qui fait du bien.

Des étudiants en arts visuels honorés 

Les finissants en Arts visuels du Cégep de Lévis ont présenté leur exposition Miroir : sombre tendresse. Lors de leur vernissage le 7 mai, plusieurs bourses et prix ont été décernés aux étudiants pour souligner l’excellence de leur travail.