CRÉDIT : CABRO PRODUCTIONS - ARCHIVES

Dans les cartons du Lévisien Luca Jalbert depuis quelques mois, le comic book annuel qui remplacera le magazine trimestriel Ça fout la chienne a littéralement pris son envol en raison de la crise du coronavirus.

«C’était un projet qui s’en venait. Après deux ans, j’ai décidé de mettre fin au magazine puisque je commençais à manquer de temps pour d’autres projets. Quand tout le Québec a dû se confiner pour freiner la propagation du coronavirus, j’ai décidé de pousser davantage le comic book qui s’inscrira dans l’univers interactif jeunesse Ça fout la chienne», explique Luca Jalbert.

La nouvelle création du Lévisien et de son entreprise Cabro Productions devrait être disponible en octobre. Destiné aux jeunes de 9 à 16 ans, le comic book regroupera principalement des bandes dessinées où l’épouvante sera à l’honneur. Également, des auteurs jeunesse collaboreront au projet pour raconter des histoires ou écrire des chroniques.

En plus de permettre à Luca Jalbert de développer plus tôt que prévu le projet, la concrétisation du comic book annuel a permis d’occuper plusieurs jeunes de la province en ce temps de confinement.

En effet, ce sont près d’une vingtaine de jeunes de Lévis, mais aussi d’autres régions du Québec, âgés entre 10 et 20 ans, qui ont travaillé à créer les bandes dessinées qui seront en vedette dans le nouveau projet de Cabro Productions.

«Ils ont travaillé fort durant le confinement à illustrer le futur projet. Ça leur a apporté en quelque sorte un but à atteindre durant cette crise. On dirait que le fait d’être confinés les a obligé à faire travailler davantage leur imagination. Ils ont vraiment été créatifs. En plus, leurs parents étaient bien contents de ces impacts positifs et de la possibilité qui est offerte à leurs enfants d'être publiés pour une première fois», souligne Luca Jalbert.

Pour vous abonner au comic book ou pour obtenir plus d’information sur le projet, vous pouvez écrire à cabroproductions2002@yahoo.ca.

Les plus lus

Une autrice lance un appel pour créer un recueil de textes

La Lévisienne Florence Guay invite les plumes d’ici et d’ailleurs à contribuer à un ouvrage collectif à paraître. Le recueil sera composé d’histoires vécues et réelles qui racontent un moment extraordinaire de la vie de leur auteur.

Au pied du mur, ils se relèvent

Des jeunes du CAPJ, le Centre aide et prévention jeunesse, ont joué les modèles pour Wartin Pantois. L’artiste de Québec les a photographiés, puis a réalisé un collage sur un mur de Lévis. L’un d’eux, Duncan Mazou, raconte cette expérience artistique dans laquelle il s’est reconnu.

Une expo qui fait du bien

Tout en tendresse, Jacynthe Bergeron illustre le lien profond qui nous unit à ce qui nous entoure. «Prendre soin de la nature, c’est prendre soin de notre nature profonde. Si on y regarde de plus près, elles ne font qu’un», dit l’artiste. Elle expose ses œuvres jusqu’au 16 août à l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Pascale Bourdages, l’étoile montante

La chanteuse prépare un premier album de sa composition. À Trois-Pistoles en chanson, la Lévisienne a remporté la première place de la catégorie auteur-compositeur-interprète et le coup de cœur du public avec deux pièces qui figureront sur le disque à venir.

La poésie sort dans la ville

Le projet #SORTONSLAPOÉSIE s’affiche depuis le 29 juillet dans différents lieux de Lévis. Présentés sur des panneaux, les 14 poèmes sont à découvrir jusqu’à la fin août.

Le public de L'Anglicane au rendez-vous

En moins de deux semaines, trois des quatre spectacles de la courte saison d’été de L’Anglicane, annoncée à la suite de la reprise des activités dans la salle de spectacle, affichent complets. L’Anglicane vient également de dévoiler sa programmation d’automne.

Regart met aux enchères des œuvres en canne

Levée de fonds au profit du Centre d’artistes en art actuel, l’Encann’ se déroule sur les réseaux sociaux, jusqu’au 11 septembre. Cette cinquième édition virtuelle rassemble 36 artistes, dont plusieurs œuvres sont mise à l’encan chaque semaine.

Une pause artistique devant la vitrine de Regart

Jusqu'au 26 juillet, l'artiste Marilou Kenny-Gagnon expose son installation Fictions logiques (phase 1) dans la vitrine du centre d'artistes en art actuel, Regart. Une œuvre à découvrir depuis l'extérieur de la galerie lors d'une balade dans le quartier de la Traverse ou d'un arrêt au quai Paquet.

Gowan en spectacle virtuel le 16 juillet

Populaire au Québec et ailleurs dans le monde dans les années 80 et 90, l’artiste canadien est le claviériste et le chanteur principal du légendaire groupe Styx depuis 21 ans. Le spectacle de Gowan sera diffusé le 16 juillet à 20h30.

Des capsules en ligne pour découvrir l’opéra

Série de capsules opératiques, «Folies et paillettes d’opéra» est diffusée tous les vendredis soirs de l’été, par l’Opéra de Lévis. Ces courtes vidéos présentent de façon légère, humoristique et coquette des airs d’opéra et d’opérette.