Mélanie L’Hérault rend hommage à la maman créative. CRÉDIT : COURTOISIE

Une nouvelle de l’autrice lévisienne Mélanie L’Hérault figure dans le recueil Des nouvelles de maman, paru chez Guy Saint-Jean, qui rassemble douze plumes publiées par l’éditeur autour du thème de la maternité.

Avec douceur, Mélanie L’Hérault dépeint la tendresse et la complicité de la relation entre une petite fille et sa maman qui va l’aider à surmonter ses difficultés. La louve et les fées est l’un des textes de l’ouvrage collectif Des nouvelles de maman, publié à l’occasion de la fête des Mères.

L’éditeur Guy Saint-Jean a réuni douze autrices dans un ouvrage qui rend hommage à toutes celles qui inspirent, aiment et guident des enfants et des petits-enfants. Les récits tantôts fictifs, tantôt inspirés d’histoire vécues dont les mamans sont les héroïnes.

Après trois romans, dont deux pour la jeunesse, c’est la première incursion de Mélanie L’Hérault dans l’univers de la nouvelle. «J’enseigne la nouvelle depuis plusieurs années en tant qu’enseignante de français, j’en lis énormément», partage la Lévisienne.

Si l’autrice s’inquiétait au début de ne pas trouver la bonne façon d’écrire, elle a relevé le défi avec beaucoup de plaisir.

«Quand j’écris, je connais toujours la fin, je connais la dernière phrase de mon roman. Pour écrire une nouvelle, ça m’a vraiment aidée. Cette forme littéraire pour moi vient avec une fin inattendue, une fin en points de suspension. J’ai vraiment aimé ça, travailler une histoire plus courte.»

Un personnage haut en couleur

Mélanie L’Hérault a choisi de donner une nouvelle vie à Juliette, personnage de son premier roman, Le jardin de cendres.

«Jusqu’à maintenant j’ai toujours fait des romans qui se terminent à la dernière ligne. Pour moi, c’était un plaisir de retrouver ces personnages que j’avais quittés il y a quelques années», partage-t-elle.

Et d’ajouter : «comme les lecteurs le disent parfois, ils ont de la peine quand ils finissent un roman, c’est comme des amis qu’ils quittent». Ceux qui connaissent le livre apprécieront ce petit clin d’œil et ceux qui rencontrent Juliette pour la première fois découvriront un personnage haut en couleur, rempli de vitalité et de créativité.

«C’est une maman qui n’a pas oublié son cœur d’enfant, qui va aider sa fille à passer à travers un moment difficile, raconte l’autrice. Je m’identifie à ça. Je suis moins la maman organisée, mais j’ai ma force dans ma créativité et dans mes histoires. C’est ce que j’avais envie de faire ressortir.»

«Je suis moi-même maman de deux enfants. Ayant perdu ma mère jeune, on idéalise et ce rôle devient sacré. C’est un thème qui m’est cher.»

Un nouveau roman à venir

 Après ce projet, Mélanie L’Hérault se prépare à la sortie de son prochain roman pour les adultes en septembre prochain. Ce drame psychologique avec du suspens mettra en scène un parricide dans une tragédie familiale. «Tout au long de l’histoire on essaie de découvrir pourquoi on en est arrivé là, ce qui s’est passé», annonce la romancière. Le livre se déroulera sur trois époques, soir du drame, dix ans avant et pendant l’enfance des personnages.

Les plus lus

Un grand nom à la tête de Diffusion culturelle de Lévis

Par voie de communiqué, la présidente du conseil d’administration de Diffusion culturelle de Lévis (DCL), Marie-Hélène Guité, a annoncé l’arrivée de Jacques Leblanc, figure du milieu théâtral bien connue dans la région de Québec, au poste de directeur général et artistique dès le 12 juillet prochain.

Chokola : la quête des racines

À la fin de sa première année de cégep, Phara Thibault a rédigé un texte qui a été salué par ses pairs. Lauréate du concours d’écriture dramatique Égrégore, Chokola, la première pièce de la jeune Lévisienne de 20 ans, doit déjà être jouée dans des festivals et théâtres.

Un collectif à saveur lévisienne

C’est le 24 mai dernier qu’un collectif d’auteurs a publié le livre Ce jour-là. Ce sont exactement 70 auteurs et 103 histoires qui composent l’ouvrage. Principalement à saveurs lévisienne et bellechassoise, l’ouvrage réunit 30 personnes originaires de Lévis, 20 de Bellechasse et 20 autres d’un peu partout au Québec, dont de la Beauce, la Côte-de-Beaupré, Québec et Montréal.

Diane Blanchette tire sa révérence

Pendant ses 23 années à Diffusion culturelle de Lévis, dont 12 à la direction de l’organisme, Diane Blanchette s’est dédiée corps et âme à créer des rencontres uniques entre les artistes et les publics avec passion, audace et une immense conviction dans les bienfaits des arts vivants.

Métyvié revient sur la pandémie en caricatures

Le célèbre caricaturiste lévisien Métyvié, surnom de Serge Métivier, a récemment fait un retour dans les librairies après une longue absence. Avec À vos masques! Sortez!, le résident de Saint-Jean-Chrysostome propose aux amateurs québécois de caricatures une petite histoire humoristique de la pandémie.

Un été riche en culture à L’Anglicane

C’est avec l’arrivée du beau temps et l’allègement des mesures sanitaires que L’Anglicane de Lévis dévoile sa programmation estivale qui accueillera Laurence Jalbert, porte-parole du Réseau des organisations de spectacles de l’est du Québec (ROSEQ).

L’Anglicane reçoit le Trio Fibonacci

Le Trio Fibonacci sera présent à l’Anglicane ce samedi 5 juin avec un programme de musique minimaliste.

Briser l’isolement à l’aide de la musique

En collaboration avec l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), l’Orchestre sym-phonique de Lévis (OSLévis) a mis sur pied un projet de cinq capsules vidéo pour aider à briser l’isolement et présenter l’impact positif de la musique : La musique qui fait du bien.

Théâtre d’été : deux comédies plutôt qu’une au VBP

Pour une 17e année, le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald offrira du théâtre d’été. Cette année, ce ne sera pas une comédie, mais deux qui seront proposées par les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec des cohortes 2020 et 2021.

Les aventures de Beaver le castor se poursuivent

Une troisième bande dessinée vient compléter la trilogie du duo lévisien Claude Jalbert et Steeve Cadorette. Intitulée Beaver et l’apocalypse, l’histoire sortira officiellement en juin prochain.