La comédienne, Daphnée Côté-Hallé, fait partie de la distribution de la série Week-End Family qui sera diffusée sur Disney+. CRÉDIT : ALEXIS GR

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Par Manuel Cardenas

Le 12 mai, Daphnée Côté-Hallé a fait ses valises en direction de Paris, pour débuter le tournage du premier grand rôle de sa carrière. La série, de style comédie familiale, comptera huit épisodes et sera traduite en 45 langues. La femme de 28 ans est encore sous le choc de vivre cette nouvelle aventure.

«Je ressens encore de l’étonnement et de l’émerveillement. Je suis fière de moi, mais au début je dois avouer que je ne le réalisais pas encore. Tout a commencé quand mon agence a reçu une demande pour le rôle et pour une audition. Ensuite, c’est allé très vite. J’ai passé une audition à distance, ils m’ont donné les commentaires, après j’ai refait une autre audition, aussi un Zoom avec mon partenaire de scène (la vedette française Éric Judor) et quelques jours après, j’ai eu le rôle. Le processus d’audition a tellement été naturel et c’était tellement en adéquation avec où j’étais rendue dans ma carrière! Je me suis entendue rapidement avec l’équipe et j’avais vraiment hâte de travailler avec eux», a fait valoir la jeune comédienne.

Emanuelle, le personnage qu’elle interprète dans la série de Disney + France, est Québécoise. Toutefois, Daphnée Côté-Hallé a dû changer sa façon de parler afin que le public français puisse bien la saisir.

«L’accent de la série, c’est un accent québécois-français. Pour me faire comprendre par les Français je n’ai pas le choix d’utiliser un accent québécois soutenu et articulé. Cet accent commence à faire partie de mon quotidien», a expliqué l’artiste.

Lévis, une ville marquante

L’actrice décrit Lévis comme une ville ayant une communauté soudée. Lorsqu’elle résidait sur le territoire lévisien, elle a fréquenté l’école secondaire Pointe-Lévy et le Cégep de Lévis. Ces deux établissements lui ont permis de faire d’importantes rencontres et expériences qui ont été clés pour sa carrière.

«En secondaire 5, j’avais un professeur d’art-études en théâtre qui m’avait beaucoup marqué. Il s’appelle Tommy Bélanger, et il m’a aidé dans mon développement en tant qu’actrice et en tant qu’humain. Sinon, une bonne professeur que j’ai eu au secondaire, c’est ma professeur de français Madeleine Gauthier. C’est elle qui m’a initié à la littérature. Je crois que pour une artiste les œuvres littéraires c’est important afin de laisser aller son imagination. Au Cégep de Lévis, j’avais fait Cégeps en spectacle et ils m’ont donné des moyens supers pour que je puisse m’épanouir en tant qu’artiste dès un très jeune âge. Je trouve ça cool d’avoir vécu dans une petite grande ville comme Lévis à mon adolescence. Je ne suis pas sûr que si j’avais été à Montréal à cet âge-là, j’aurais eu autant d’aisance à essayer des trucs», a communiqué la comédienne.

Daphnée Côté-Hallé reviendra à Québec à la fin du mois de juillet et se penchera sur ses projets personnels. Deux projets sont actuellement sous son radar, dont un qui la fera revenir à Lévis.

«J’ai une série que je développe avec une amie qui sera Web ou télé, et qui se nomme Symphonie pathétique en collaboration avec Echo Media. Je ne peux pas trop en parler, mais je vais me lancer dans l’écriture une fois que je serai à Montréal. En août, je prévois également me pencher sur un documentaire sur lequel je travaille depuis trois ans. C’est un métrage sur ma mère aussi connue comme Greluche le clown à Lévis», a conclu Daphnée Côté-Hallé.

Les plus lus

Le Chœur du Monde à la Super Francofête 2022

Le 31 août dernier, 20 choristes du Chœur du Monde ont participé au concert de la Super Francofête 2022 à l’Agora de Québec. Ils ont accompagné une belle brochette d’artistes de toute la francophonie, dont Robert Charlebois, Tiken Jah Fakoly et Louis-Jean Cormier.

Un nouvel espace pour la jeunesse créé par Luca Jalbert au Patro

Bédéiste, cinéaste et conférencier, Luca Jalbert dépose ses valises et invite les jeunes à le rejoindre dans un lieu à l’image de son univers. Installé au Patro de Lévis, l’Espace Jeunesse Exploreurs dédié à la création, la détente et aux rencontres est destiné aux 9 à 16 ans.

Jérémy Plante présente son groupe de musique country

Tout juste sorti de Star Académie, Jérémy Plante et son groupe Blue Ridge Band présentent leur premier mini-album le 9 septembre. Deux extraits sont déjà disponibles sur toutes les plateformes.

Le Vieux Bureau de Poste dévoile sa programmation

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) proposera près de trente spectacles en musique, humour et théâtre cet automne. Une programmation qui s’annonce riche et diversifiée.

Un nouvel investissement pour la culture lévisienne

Le plan d'action 2022-2023 de la Politique culturelle de la Ville de Lévis a été dévoilé aujourd’hui, le 22 septembre, à l'hôtel de ville. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que la présidente de la commission consultative de la culture et conseillère municipale du district Christ-Roi, Andrée Kronström, ont annoncé que la municipalité investira 742 500 $ lors de cette période pour souteni...

Une exposition pour découvrir le cœur de Saint-Nicolas

La nouvelle exposition permanente de l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, réalisée en collaboration avec la Société historique de Saint-Nicolas et Bernières, présente les grands événements historiques qui ont façonné le territoire, des artéfacts, des documents d’archives et des témoignages de résidents.

Les histoires pétillantes pour enfants de Marie-Ève Larochelle

Écrire des livres pour les enfants, c’était son rêve de petite fille. L’autrice jeunesse de Lévis, Marie-Ève Larochelle, publie deux premiers livres Qui a dit que les sorcières mangeaient les enfants avec des betteraves? et Souris, madame Rabougrie! aux Éditions de la Francophonie.

Madeleine Lantagne lancela suite de son roman à Lévis

Installée à Lévis depuis plus de 60 ans, Madeleine Lantagne publie Debbie et ses rêves, la suite de son deuxième roman paru en 2020 aux Éditions GML, basées à Saint-Anselme. Ce nouveau récit clôt la trilogie qui met en scène trois femmes fortes de la lignée de Deborah O’Grady. Le lancement se tiendra le 18 septembre, à Lévis.

La Musique du Royal 22e Régiment à Beaumont

Dans le cadre des festivités du 350e anniversaire de Beaumont, la Musique du Royal 22e Régiment offrira un concert dans la municipalité bellechassoise, le 11 septembre.

Lévis et Louvain partagent culture et de chansons

Le 3 juillet dernier, le Chœur du Monde de Lévis recevait le Leuvens Meisjeskoor, un chœur de jeunes filles belges de Louvain. À l’auditorium du Juvénat Notre-Dame, les choristes des deux pays ont donné un concert.