CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Lors d’une conférence de presse à la Maison de soins palliatifs du Littoral le 11 juin, les dirigeants des caisses Desjardins de la région ont annoncé le renouvellement de leur don à l’organisme basé à Lévis. Les institutions se sont alors engagées à verser 600 000 $ répartis sur 10 ans à la Maison, le plus gros don en intercoopération de l’histoire des caisses de la région.

«Toutes les caisses situées sur le territoire desservi par la Maison de soins palliatifs du Littoral ont répondu présentes pour une troisième ronde de financement. Ainsi, les caisses de la Nouvelle-Beauce, de Lotbinière, de Bellechasse, de la Chaudière ainsi que de Lévis réaffirment aujourd’hui leur appui dans cette volonté d’assurer la pérennité de la Maison», a d’emblée expliqué Benoit Caron, directeur général de la Caisse de Lévis, sur les motivations derrière ce nouvel appui.

Concrètement, le don des coopératives financières permettra d’assurer le fonctionnement d’un lit de la Maison de soins palliatifs du Littoral pour les dix prochaines années. Il s’agit du troisième don des caisses Desjardins de la région au profit de cet organisme depuis son ouverture en 2011. Au total, elles ont accordé 1,3 M$ à la Maison au cours des huit dernières années.

Rappelons que la Maison de soins palliatifs du Littoral offre gratuitement des soins palliatifs aux résidents de de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce, de Lévis et de Lotbinière atteints du cancer ou d’une autre maladie grave et ayant une espérance de vie de moins de deux mois.

Si le ministère de la Santé du Québec assure 46 % du budget annuel de l’organisme sans but lucratif, la Maison de soins palliatifs du Littoral doit trouver en dons chaque année les 54 % restants.

Une aide appréciée

Ainsi, la nouvelle contribution des caisses Desjardins de la région a été saluée par les dirigeants de la Maison ainsi qu’une famille dont l’un de ses membres a pu profiter des services de l’organisme.

«On ne pourrait continuer d’offrir gratuitement ces soins sans des partenaires qui nous soutiennent, comme les caisses Desjardins. Nous vous remercions de nous aider d’assurer la pérennité d’un lit. Un lit (sur neuf), c’est quand même quelque chose. C’est très important», a souligné Guylaine Parent, la directrice générale de la Maison.

«La Maison de soins palliatifs du Littoral, c’est comme une famille qui nous accueille et qui nous aide, par son écoute, ses bons soins. On se sent en confiance pour passer à travers cette épreuve. […] Merci aux cinq caisses Desjardins qui permettent à la Maison de poursuivre son œuvre auprès d’autres familles dans le besoin», a ajouté Fabie Fontaine, la fille d’Henri Fontaine, un résident de Buckland qui est décédé à la Maison l’an dernier.

Sur la photo : Les présidents des caisses Desjardins de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce, de la Chaudière et du Centre de Lotbinière, Mario Cloutier, Roch Drouin, Louis-Marie Bissonnette et Daniel Gagnon, ainsi que le directeur général de la Caisse de Lévis, Benoit Caron, ont remis une plaque soulignant leur don au président du conseil d’administration de la Maison, René Bégin (troisième à partir de la gauche).

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Des raccrocheurs ont poursuivi leurs efforts

Malgré la crise de la COVID-19, des élèves de l’École du milieu de Lévis ont pu poursuivre leur parcours à distance grâce à la technologie.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.

Des épiceries aident le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.