La COGIWEB a développé ce formulaire qui simplifie la demande pour obtenir un logement subventionné. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

«C’est une très bonne nouvelle. On souhaitait depuis longtemps mettre en place une telle solution. On recevait beaucoup de commentaires de futurs locataires et de partenaires qui trouvaient difficile la précédente procédure pour obtenir un logement subventionné. Le formulaire était long et complexe et beaucoup de documents étaient demandés», a d’emblée expliqué François Roberge, directeur général de l’OMH de Lévis, sur l’importance du changement.

Avant la mise en place du formulaire simplifié en ligne, les personnes qui désiraient obtenir un logement subventionné devaient remplir un long formulaire et fournir une copie de leur bail actuel ainsi que des preuves de revenu pour l’année précédente, de la pension alimentaire reçue ou donnée et de garde d’enfant.

Pour faire disparaître cet irritant, la COGIWEB, un organisme provincial qui a pour mission d’offrir des services communs en technologie de l’information pour les organismes québécois gérant des habitations sociales, a créé un formulaire simplifié qui peut être rempli sur le Web. Rapidement, l’OMH de Lévis a levé la main pour obtenir ce nouvel outil et c’est l’un des premiers organismes québécois gérant des logements sociaux qui le met en place.

Au cours des deux derniers mois, l’organisme paramunicipal lévisien a profité de la baisse de demandes pour des logements subventionnés, provoquée par la crise de la COVID-19, afin de roder le nouveau système.

Des impacts positifs

Fin prêt à utiliser le nouvel outil, l’OMH de Lévis a bien hâte que le formulaire soit utilisé par les Lévisiens en raison de ces nombreux avantages. Désormais, les personnes désirant déposer une demande pourront remplir à distance le formulaire, seules ou avec un proche, ou aux bureaux de l’OMH, avec l’aide de Cindy Bolduc, agente de bureau Sélection/location HLM.

«C’est le jour et la nuit. Avec l’ancienne procédure, on n’était pas loin du parcours du combattant. Sans blague, les gens qui réussissaient à envoyer leur demande se faisaient même féliciter. On pense que nous recevrons plus de demandes et que ce nouvel outil nous permettra d’améliorer l’accès aux logements sociaux», a illustré M. Roberge.

De plus, le nouveau système permettra d’éviter de perdre des personnes qui auraient besoin d’un autre type de logement social que celui subventionné. En effet, avant d’accéder au formulaire en tant que tel, les demandeurs devront répondre à quelques questions afin de déterminer s’ils sont admissibles à un logement subventionné. Si ce n’est pas le cas, ils seront redirigés vers le site Web de Logis Lévis, un répertoire des logements sociaux et communautaires dans la ville.

«Le nouveau système nous permettra également de diviser les demandeurs par quartiers lévisiens. Ainsi, nous pourrons avoir une meilleure idée d’où sont les besoins et où on devrait développer des projets de logements sociaux afin de répondre à la demande», a souligné Mme Bolduc.

Notons finalement que les personnes intéressées à profiter de ce nouveau service peuvent consulter le www.omhlevis.qc.ca/demande-en-ligne.

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Des pizzas pour le Collège de Lévis

Si la pandémie a eu raison de l’édition 2020 de plusieurs événements lévisiens, la crise actuelle n’empêchera pas la tenue de la journée Generosa de la Piazzetta de Lévis. Cette édition particulière de l’activité caritative permettra de donner un coup de pouce financier à la Fondation Collège de Lévis, le 18 juin prochain.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Des raccrocheurs ont poursuivi leurs efforts

Malgré la crise de la COVID-19, des élèves de l’École du milieu de Lévis ont pu poursuivre leur parcours à distance grâce à la technologie.

Des épiceries aident le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.