Photos : Manuel Cardenas

Le Musée ambulant de Québec a présenté un projet pilote artistique aux Résidences du Précieux-Sang de Lévis, le 1er septembre dernier. Les aînés y demeurant ont alors participé à une activité d’observation, de modelage et de réalité virtuelle.

Par Manuel Cardenas

La résidence lévisienne est le premier établissement à savourer cette expérience. Ce projet pilote a été développé dans les deux dernières années par le musée québécois et est divisé en trois parties.

«On va commencer par découvrir des sculptures de l’artiste Marie-Fauve Bélanger, par le toucher. On va discuter de l’expérience, de ce que ça évoque. Puis après avoir fait ça, on va créer notre propre modelage et on va aller vers la technologie en prenant ces créations et en les balayant avec notre scanneur 3D mobile qu’on va ensuite pouvoir envoyer dans le casque de réalité virtuelle. Finalement, on va être capable de continuer la création dans un univers immersible de réalité virtuelle», a expliqué la codirectrice du Musée ambulant de Québec, Sarah Bélanger-Martel.

Les personnes aînées, qui ont volontairement participé à cette présentation, ont été divisées en deux groupes pour prendre part à l’activité qui durait approximativement une heure. La codirectrice juge que l’activité a été un succès pour les deux ensembles.

«Ça a été vraiment intéressant! C’était des technologies vraiment loin de ce qu’ils connaissaient. Il y avait une belle excitation et une surprise. Je suis contente des commentaires que j’ai entendus, le public aîné est toujours très curieux, intéressé et ouvert. Les gens ont vraiment imaginé plein de choses comme des montagnes, des bottes, des voiliers, l’imaginaire était là!  Les adultes sont plus réticents, car ils pensent qu’ils ne sont pas bons en arts. Nous, on veut déconstruire ça. Mais aujourd’hui je suis surprise, car tout le monde a embarqué, tout le monde a créé un modelage, les gens se sont amusés. On a ri, c’était une belle expérimentation», a ajouté Mme Bélanger-Martel.

La responsable des activités et de l’animation des Résidences du Précieux-Sang, Sylvie Laliberté, y a également vu des retours positifs.

«Je suis très satisfaite, les gens ont osé sortir de leur zone de confort. La technologie pour eux, c’est loin. Ils n’y sont pas habitués. Ils semblent intéressés et contents», a-t-elle indiqué.

De Lévis à l’ensemble du Canada

La résidence pour aînés lévisienne a servi en quelque sorte de cobaye pour évaluer le projet. Le Musée ambulant envisage de présenter son atelier dans d’autresrésidences.

«On voudrait organiser une tournée de cette activité dans des résidences pour aînés, on cherche à l’adapter partout au Canada. On voudrait l’offrir aux personnes aînées, car pour eux, il n’y a pas juste l’art qui est moins accessible, mais aussi la technologie. On trouve que c’est une activité intéressante pour ce public, car il y a justement ces deux aspects inclusifs», a conclu Sarah Bélanger-Martel.

Les plus lus

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Le Noël de l’espoir présenté à Lauzon

Au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques, un grand concert-bénéfice de Noël se tiendra à l’église Saint-Joseph-de-Lauzon, le 11 décembre à 15h.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.

Un nouvel outil pour venir en aide aux auteurs de violence conjugale

Les centres Yvon Mercier, Ex-Equo et Alter Agir, qui viennent tous en aide aux auteurs et auteurs potentiels de violence conjugale, ont lancé STOP Violence, le 24 novembre, une première ligne téléphonique 24/7 du genre pour venir en aide à cette clientèle dans la région de la Chaudière-Appalaches accessible via le 1-866 232-5030.

Louise Gingras présidente d’honneur des Pâtés pour s’aider

Le Filon a annoncé, le 24 octobre, que Louise Gingras (sur la photo), d’Autobus Auger, sera la présidente d’honneur de l’édition 2022 de la campagne Des pâtés pour s’aider.