CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une maison mobile de la rue d'Oslo, à Saint-Nicolas, a été détruite par les flammes samedi soir.

C'est à 20h26 que les pompiers de Lévis ont été prévenus par des voisins que cette résidence était la proie des flammes.

Les témoins ont alors indiqué aux sapeurs qu'ils pouvaient voir des flammes et de la fumée sortir de la maison mobile.

Aussitôt, l'officier de garde du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une deuxième alarme, afin de pouvoir compter sur des pompiers supplémentaires sur les lieux.

À leur arrivée sur la rue d'Oslo, les premières équipes du SSIVL ont confirmé que la maison mobile était la proie des flammes.

Si les voisins ont indiqué aux sapeurs que les propriétaires de la résidence étaient absents, les pompiers ont toutefois effectué une recherche dans la maison. Ils ont alors constaté qu'il n'y avait personne à l'intérieur.

Vu l'intensité du brasier, les pompiers ont décidé d'opter pour une stratégie défensive. Malheureusement, ils n'ont pu limiter les dégâts sur la résidence et la maison mobile est une perte totale.

Le feu a finalement été déclaré sous contrôle vers 21h30.

Le SSIVL a dépêché sur place des techniciens en recherche de causes et circonstances de l'incendie pour déterminer ce qui a provoqué le brasier.

Notons finalement qu'au moment d'écrire ces lignes, le SSIVL n'avait pu joindre les propriétaires de la maison mobile qui a été détruite par le feu.

Les plus lus

Un homme grippé sème l'émoi à la SAQ de Lévis

Les services d'urgence de Lévis ont dû procéder à une intervention spéciale, sur l'heure du dîner, après qu'un homme de 85 ans, présentant des symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19, ait semé l'émoi à la SAQ Sélection du quartier Lévis.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

Importante opération de la SQ à Breakeyville

Dans la nuit de lundi à mardi, le groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec a dû être appelé en renfort pour procéder à l'arrestation d'un trentenaire qui s'était confiné dans une résidence de Breakeyville.

Agression armée à Lauzon

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont mis la main au collet d'un homme de 38 ans, vendredi dernier, après que ce dernier aurait notamment frappé à la tête avec un objet contondant une autre personne, dans la nuit de jeudi à vendredi à Lauzon.

Perquisition dans le secteur Desjardins

Les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont procédé à une perquisition d’une grande quantité d’un liquide qui s’apparente à du GHB ainsi que des comprimés de méthamphétamine hier, dans le secteur Desjardins à Lévis.

Rassemblements interdits : le SPVL doit encore intervenir

Malgré que l'interdiction de se rassembler est en vigueur depuis quelques jours, des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû intervenir de nouveau lundi afin de disperser des attroupements.

Hydro-Québec prévient ses clients d'une possible tentative de fraude

Hydro-Québec a invité, le 6 mars, ses clients à faire preuve de vigilance, car des messages associés à son nom sont actuellement envoyés à plusieurs d'entre eux.

Alcool au volant : fin de semaine chargée pour le SPVL

Les policiers de Lévis ont arrêté, lors de la dernière fin de semaine, cinq personnes pour conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool ou refus d'obtempérer à un ordre d'un agent de la paix exigeant un test d'alcoolémie.

Coronavirus : le SPVL met en place des mesures

Afin de freiner la propagation de la COVID-19, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a mis en place des mesures, au cours des derniers jours, pour assurer la protection de ses employés ainsi que de la population.

COVID-19 : La Ville ressert ses règlements dans les parcs

À la suite des recommandations des gouvernements fédéral et provincial par rapport à la crise de la COVID-19, la Ville de Lévis a indiqué que ses parcs demeureront accessibles, mais sous condition.