Le gendarme Éric Plante et le caporal Frédéric Gagnon surveillent le fleuve Saint-Laurent dans la région de Québec pour la GRC. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Des agents du détachement de Québec de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) étaient de passage, le 22 juillet dernier, au Parc nautique Lévy (marina de Lévis), dans le cadre de la campagne Soyez nos yeux et nos oreilles. Les agents de la paix ont profité de cette opération de visibilité la semaine dernière pour sensibiliser les plaisanciers et les employés des marinas de la région de Québec à l’importance de leurs observations dans la lutte contre la criminalité.

Si la GRC mène plusieurs interventions sur le fleuve Saint-Laurent ainsi que dans les installations portuaires et les aéroports de la région pendant toute l’année pour faire cesser les agissements criminels, le corps policier fédéral veut rappeler aux citoyens lors de sa campagne Soyez nos yeux et nos oreilles qu’il peut faire échec au crime grâce à leurs témoignages.

«Cette campagne, qui fait partie de notre mission d’assurer l’intégrité frontalière, vise à sensibiliser et recueillir des renseignements. On sait fort bien que les criminels utilisent les marinas et les ports pour commettre leurs activités illégales, comme le trafic de stupéfiants, l’immigration illégale ou la traite de personnes. Comme la frontière canadienne est assez grande, on demande aux usagers et aux employés des marinas et des ports d’être nos yeux et nos oreilles. Ils sont les mieux placés pour savoir ce qui est suspect dans leur environnement», a expliqué le gendarme Éric Plante.

Concrètement, la GRC demande à ces derniers de la contacter s’ils constatent les éléments suspects suivants :

- Absence de nom ou d’immatriculation sur le navire;

- Nom du navire inscrit sur un dispositif amovible;

- Paiement en argent comptant pour le matériel, les biens, le carburant et les réparations;

- Bateau abandonné dans une marina pendant une longue période;

- Itinéraire inhabituel;

- Horaire irrégulier;

- Bateau doté de réservoirs à essence supplémentaires et d’un bateau pneumatique;

- Équipage qui hésite à quitter le bateau pendant l’entretien ou qui prend des mesures de sécurité inhabituelles;

- Bateau ancré ou qui navigue la nuit sans phares;

- Ligne de flottaison du bateau élevée ou fausse ligne de flottaison peinte sur le bateau;

- Changements visibles sur la coque;

- Bateaux de pays étrangers dans des lieux très éloignés ou isolés.

«Cela peut paraître banal pour les plaisanciers ou les employés, mais ces renseignements peuvent nous être très utiles pour lancer une enquête ou pour alimenter une enquête en cours», a souligné le gendarme Plante.

Un citoyen qui remarque un élément suspect concernant un navire sur le fleuve Saint-Laurent ou un équipage peut téléphoner en tout temps au 1-800 771-5401, la ligne confidentielle de la division du Québec de la GRC. Notons finalement que pour toute situation urgente, les résidents de la région sont invités par le corps policier fédéral à composer le 911.

Les plus lus

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Accident à Saint-Nicolas : l'adolescent happé est décédé

Le jeune cycliste de 17 ans qui a été heurté à Saint-Nicolas par un automobiliste vendredi dernier, vers 21h, a malheureusement succombé à ses blessures pendant la fin de semaine. C'est ce qu'a confirmé le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) lundi.

Vol de voiture : quatre personnes arrêtées

Un vol de véhicule a été signalé au Service de police de Lévis (SPVL) par une compagnie automobile de Saint-Jean-Chrysostome dans la nuit du 25 au 26 août. Le lendemain, trois individus qui seraient liés au commerce, ont été arrêtés après avoir causé une altercation dans un domicile où ils auraient aperçu le véhicule volé.

Alcool au volant : un récidiviste épinglé par le SPVL

Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté un Lévisien de 36 ans, tôt mercredi matin à Charny, après que ce dernier aurait encore conduit un véhicule avec les capacités affaiblies par l'alcool.

Avis d'ébullition en vigueur pour tout Saint-Nicolas

Après qu'elle a constaté une problématique dans le réseau d'aqueduc, la Ville de Lévis a annoncé vendredi qu'un avis de faire bouillir l’eau est en vigueur pour tout le secteur de Saint-Nicolas, et ce, jusqu’à la réévaluation de la situation le mardi 7 septembre.

Le SPVL à la recherche d'un lanceur de cocktail Molotov

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a demandé l'aide de la population lévisienne, le 10 septembre, afin de trouver des témoins d’un incendie criminel dans le quartier Lévis.

Avis de réduction de consommation d'eau pour les quartiers Lévis et Lauzon

À la suite d’un bris d’équipement survenu à la station de pompage des eaux usées, située à proximité du quai Paquet, la Ville de Lévis a émis un avis de réduire la consommation d’eau, de limiter le contact avec l’eau du fleuve Saint-Laurent et de diminuer le nombre de déchets jetés dans les toilettes et éviers pour les secteurs Lévis et Lauzon, entre la raffinerie Jean-Gaulin (Valero) et la route ...

Fermeture nocturne de l'autoroute 20 cette fin de semaine

Dans le cadre de travaux sur son réseau de distribution, Hydro-Québec, en accord avec le ministère des Transports du Québec (MTQ), procédera à la fermeture de l'autoroute 20 dans les deux directions dans la nuit du 28 août 2021.

Alcool au volant : un Lévisien arrêté avec trois fois la limite permise

Samedi soir, des agents de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Bellechasse ont arrêté un Lévisien sur la route 277 à Saint-Anselme. Après avoir été soumis à l'éthylomètre, l’homme âgé de 37 ans avait le triple du taux d'alcoolémie de la limite permise par la loi.

Incident sur le fleuve : un homme manque toujours à l'appel

Les services d'urgence de la région sont toujours à la recherche d'un homme qui a disparu dans le fleuve Saint-Laurent hier soir, après que le bateau dans lequel il prenait place avec quatre autres individus a chaviré à la hauteur de Saint-Nicolas.