CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Selon les plus récentes données concernant la situation de la COVID-19, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) rapporte 86 nouveaux cas sur son territoire, ce 13 mai

De ces 86 nouveaux cas, 31 ont été découverts dans la MRC de Beauce-Sartigan, 14 dans celle des Appalaches, neuf à Lévis, sept dans celle de Montmagny, six dans celle de la Nouvelle-Beauce, cinq dans celle de Robert-Cliche, cinq dans celle de Lotbinière, trois dans celle des Etchemins, trois dans celle de Bellechasse et trois dans celle de L’Islet.

Depuis le début de la pandémie, 18 105 résidants de la Chaudière-Appalaches ont contracté le virus et 16 891 en sont rétablis (+ 194 comparativement aux données de la veille).

Notons qu’aucun décès relié à la COVID-19 n’a été enregistré dans la région hier, le nombre de décès causés par la maladie demeure donc à 332 depuis mars 2020.

Quant aux hospitalisations, 32 habitants de la Chaudière-Appalaches sont présentement hospitalisés en raison de la COVID-19 (+ 5 comparativement aux données de la veille), dont six aux soins intensifs (- 1 comparativement aux données de la veille).

Au chapitre des variants, il y a 184 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants (+ 6 comparativement aux données de la veille). 178 personnes touchées ont été infectées par le variant britannique (+ 5 comparativement aux données de la veille) tandis que les six autres ont été infectées par le variant brésilien (+ 1 comparativement aux données de la veille). Le taux de positivité aux variants sur sept jours est maintenant de 92,4 % dans la région et celui au variant britannique sur sept jours est de 87,8 %.

Sur son territoire, le CISSS-CA recense 923 cas actifs (- 24 comparativement à la veille). En ce qui concerne les éclosions dans la région, on constate 128 milieux aux prises avec une éclosion de COVID-19 (- 2 comparativement aux données de la veille), dont 100 en entreprises, 18 dans les écoles et les milieux de garde, cinq dans les RPA, deux dans les CHSLD, deux dans d’autres milieux de soins et une dans d’autres milieux d’hébergement.

À ce jour, 212 383 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 4 576 comparativement aux données de la veille). Cela représente une couverture vaccinale de 45,8 % de la population de la Chaudière-Appalaches.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 12 mai à 16h

Situation dans les milieux de vie pour aînés et les écoles du Grand Lévis

Deux nouveaux cas infectés ont été enregistrés à la RPA Cœur-de-Marie à Lévis qui est aux prises avec une éclosion de COVID-19. On dénombre huit cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs*.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du mercredi 12 mai, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique moins de cinq afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

L’INESSS observe une diminution des cas dans les grandes régions

Dans son rapport hebdomadaire, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a constaté une baisse du nombre de nouveaux cas dans la province, entre le 1er et le 7 mai dernier, de 11 % par rapport à la semaine précédente. Cependant, cette baisse est surtout observée dans les grandes régions de Montréal et de la Capitale-Nationale, l’INESSS rapporte que l’on observe une augmentation de cas dans certaines régions du reste du Québec.

En ce qui a trait au nombre d’hospitalisations anticipées, l’INESSS prévoit une diminution de 9 % par rapport à la semaine précédente. On constate que 69 cas pourraient nécessiter un séjour aux soins intensifs comparativement à 56 la semaine précédente.

Selon ses projections, l’INESSS suggère une diminution des nouvelles hospitalisations au cours des deux à trois prochaines semaines. Pour Montréal et ses régions proches, on devrait constater une diminution du taux d’occupation des lits réguliers et de soins intensifs au cours des deux à trois prochaines semaines et on ne prévoit pas de dépassement des capacités hospitalières. Notons que présentement, moins du quart des lits réguliers ainsi que 42 % des lits de soins intensifs pour les patients COVID-19 sont occupés dans cette région.

En ce qui concerne les autres régions du Québec, les projections de l’INESSS prévoient également une diminution du taux d’occupation des lits réguliers et de soins intensifs pour les deux à trois prochaines semaines et ne suggèrent pas de dépassement des capacités hospitalières. Moins de 40 % des lits réguliers et près du tiers des lits de soins intensifs pour les patients COVID-19 sont présentement occupés. Soulignons que la situation demeure fragile dans la région de l’Outaouais.

Ces projections reposent sur les données colligées jusqu’au 7 mai dernier et sont basées sur le taux de transmission de la semaine dernière et prennent en compte la progression de la couverture vaccinale.

Les hospitalisations continuent de diminuer dans la province

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures, au Québec, font état de 781 nouveaux cas portant le total de personnes infectées depuis mars 2020 à 360 982. Notons que 342 170 personnes sont rétablies de la maladie dans la province (+ 737 comparativement aux données de la veille).

On dénombre cinq nouveaux décès, dont aucun dans les 24 dernières heures, trois entre le 6 et le 11 mai ainsi que deux avant le 6 mai, portant le nombre total de personnes étant décédées de la maladie à 11 017.

On compte 520 hospitalisations au Québec, une diminution de 10, dont 121 personnes aux soins intensifs, une diminution de cinq.

Selon les données de l’INSPQ, il y a 7 795 cas actifs dans la province (+ 39 comparativement aux données de la veille).

37 619 prélèvements ont été réalisés le 11 mai. Le nombre de personnes qui ont été infectées par un variant de la COVID-19 est 5 534 (+ 219 comparativement aux données de la veille), dont 5 007 par la variant britannique, 288 par la variant sud-africain, 154 par la variant brésilien et 85 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, le taux de positivité aux variants sur sept jours est de 88,7 %.

Quant à la campagne provinciale de vaccination, 93 650 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier ainsi que 2 309 avant le 12 mai, pour un total de 4 014 843 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 4 578 079 doses.

Soulignons que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Les plus lus

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Le tronçon de la peur

Des résidents de Saint-Nicolas se mobilisent afin que la Ville de Lévis et le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettent en place des infrastructures sur la route Marie-Victorin (route 132) afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du village. Plusieurs parents craignent qu’un drame survienne bientôt en raison de la configuration actuelle de cette portion de la ...

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.

Des rassemblements qui inquiètent à Saint-Rédempteur

Depuis le début de la pandémie, le parc Renaud-Maillette de Saint-Rédempteur est devenu un lieu très apprécié par les adolescents et les jeunes adultes de la région pour se rassembler. Toutefois, l’ampleur de ces fêtes improvisées commence à inquiéter certains utilisateurs de ces installations de la Ville de Lévis, dont l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO).

La collecte hebdomadaire des déchets retardée

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 28 mai, que la reprise de la collecte hebdomadaire des déchets en période estivale n'aura finalement pas lieu le lundi 31 mai, comme initialement prévue.