CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) s'est engagé, le 18 octobre, à établir des «budgets participatifs» dans l'ensemble des districts de Lévis, s'il obtient le pouvoir le 7 novembre prochain.

Avec cette pratique adoptée par plusieurs municipalités québécoises, le parti dirigé par Elhadji Mamadou Diarra argue que les Lévisiens «cesseront de subir les conséquences d’une prise de décision unilatérale sans consultation réelle» puisqu'ils pourront «contribuer à la sélection des projets» qu'ils désirent voir prioriser dans leur district.

Avec l'implantation des budgets participatifs, RL veut également encourager la participation citoyenne dans la vie de quartier, augmenter l'intérêt des citoyens envers la politique municipale et favoriser la transparence d'une future administration que cette formation politique dirigerait. 

«Créer un budget participatif est clairement une initiative qui peut renforcer la participation citoyenne et redonner le pouvoir à la population. Les personnes rencontrées souhaitent parfois que la ville organise des événements rassembleurs ou qu’elle procède à la mise en place d’installations éphémères. L’idée est de créer une nouvelle dynamique de collaboration entre la population, les élus et les fonctionnaires de la ville», a conclu M. Diarra, qui est également le candidat à la mairie de Lévis de RL.

Les plus lus