samedi 24 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Hockey mineur

De grandes attentes pour l’International pee-wee BSR

Les + lus

L’International pee-wee BSR sera de retour pour une 47e édition, du 8 au 18 février. Photo : Gilles Boutin

31 janv. 2024 09:00

Après une édition qui a battu plusieurs records en 2023, le comité organisateur de l’International pee-wee BSR a, encore une fois, de grandes attentes pour la 47e édition, qui se tiendra du 8 au 18 février à l’Aréna BSR (Saint-Rédempteur) et à l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard (Charny).

«Notre équipe est extrêmement excitée et enthousiaste de lancer cette 47e édition qui va être un grand succès une nouvelle fois. Encore cette année, nous avons travaillé pendant des mois pour en arriver à ce résultat et nous en sommes très fiers», a lancé la présidente du tournoi, Stéphanie Dumas.

En marge d’une conférence de presse tenue le 26 janvier, Stéphanie Dumas a notamment annoncé que la 47e édition marquera un record pour le nombre de pays représenté lors de l’événement.

Effectivement, l’organisation a été en mesure d’attirer 104 équipes de hockey de 8 pays différents, soit 9 du reste du Canada (à l’extérieur du Québec), 7 de la France, 4 des États-Unis, 3 de la Tchéquie, 2 de la Suisse, une de la Roumanie, du Mexique, ainsi que de la Hongrie respectivement, et 76 de la Belle Province.

Au total, plus de 1 900 joueurs sillonneront les glaces lévisiennes lors du tournoi pour un total de 170 parties qui seront jouées dans les catégories B1, B2, A1, A2, BB, AA, AAA, AAA Élite, ainsi que pour les Coupes du monde B, A et BB.

«C’est vraiment excitant de pouvoir dire que nous accueillons huit pays, ce n’est pas rien! Aussi, il nous fait toujours plaisir de voir l’engouement et l’engagement de la population. En tout, plus de 90 familles s’impliquent pour héberger 178 joueurs internationaux», s’est réjouie la présidente de l’International pee-wee BSR.

 Des effets bénéfiques pas que dans les arénas

 Présents lors de l’événement, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la députée des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, et le conseiller municipal de Saint-Nicolas et ancien président du tournoi pendant plus de 19 ans, Jeannot Demers, ont tous tenu a rappeler à quel point «l’événement est bénéfique pour toute la ville de Lévis».

«Toutes les personnes qui s’impliquent dans le tournoi de près ou de loin vivent une expérience extraordinaire. C’est un événement qui crée des souvenirs incroyables pour toutes ces personnes. La notion internationale me touche particulièrement aussi parce qu’en tant que députée de la circonscription et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, je trouve ça formidable», a indiqué Martine Biron.

«Ce tournoi, c’est notre navire amiral depuis 47 ans en période hivernale. On parle de 1 800 joueurs de l’extérieur! Ça représente des retombées économiques incroyables en plus des innombrables souvenirs. De 4 à 5 M$ dans notre milieu de vie, c’est énorme», a ajouté le maire de Lévis.

De son côté, l’ancien président du tournoi, Jeannot Demers, a aussi tenu à réitérer son soutien envers l’événement.

«Je suis vraiment fier de voir l’équipe qui poursuit cette réussite année après année. C’est important de poursuivre cette tradition pour encore longtemps et toute l’équipe le fait très bien. Mon cœur va toujours être avec vous», a conclu un Jeannot Demers, visiblement émotif.

Vous pouvez voir davantage de photos prises lors du lancement de l'édition 2024 du tournoi, captées par notre photographe Gilles Boutin, sur notre page Facebook.

Les + lus