vendredi 21 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Faits divers > Actualités

Incendies criminels et vols

Deux présumés malfaiteurs stoppés par le SPVL

Les + lus

Photo : Gilles Boutin - Archives

08 sept. 2023 09:16

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a arrêté deux Lévisiens, le 6 septembre, qui ont comparu le lendemain. Les deux hommes auraient été respectivement responsables d'une série d'incendies criminels et d'une série de vols de bicyclettes électriques sur le territoire.

D'abord, le SPVL a interpellé mercredi Samuel Racine-Quinn, un Lévisien de 25 ans. Le 27 août dernier, ce dernier aurait mis le feu à un conteneur se trouvant le restaurant Eggsquis du quartier Lévis.

À la suite de son enquête, le corps policier lévisien a identifié Racine-Quinn comme l'individu qui aurait provoqué cet incendie criminel. Lors de l'interrogatoire du jeune homme, le SPVL aurait aussi réussi à relier le Lévisien de 25 ans à d'autres incendies dans des conteneurs survenus plus tôt cet été sur le territoire lévisien.

Le 7 septembre, Samuel Racine-Quinn a comparu pour répondre à des accusations d'incendie criminel et bris de promesse. Il doit revenir en cours ce matin pour la suite des procédures judiciaires contre lui.

Un possible voleur également arrêté

Le 6 septembre, le SPVL a également interpellé Matthieu Duchesne, un Lévisien de 41 ans, en lien avec trois vols de bicyclettes électriques qui seraient survenus à Lévis dans les dernières semaines.

Arrêté à titre de suspect dans l'un des dossiers, l'interrogatoire de Duchesne a permis, selon le corps policier lévisien, de relier le quadragénaire aux deux autres dossiers.

Le SPVL soutient donc que Matthieu Duchesne aurait volé deux vélos électriques le 22 juillet, un vélo électrique le 21 août et un autre vélo électrique le 26 août. Les quatre bicyclettes qui auraient été dérobées ont une valeur totale de plus de 30 000 $.

Lors de ses deux premiers larcins présumés, Matthieu Duchesne aurait brisé la fenêtre de boutiques spécialisées lévisiennes et serait parti avec des bicyclettes. Lors de son dernier possible vol, il aurait pu essayer une bicyclette, mais il ne serait jamais revenu à la boutique.

Lors de son passage devant le juge le 7 septembre, le Lévisien de 41 ans a dû répondre à trois chefs d'accusation pour vol de plus de 5 000 $, deux chefs d'accusation pour introduction par effraction, deux chefs d'accusation pour méfait de moins de 5 000 $ et un chef d'accusation pour déguisement dans un dessein criminel.

Comme Samuel Racine-Quinn, Matthieu Duchesne doit revenir en cour ce matin pour la suite des procédures judiciaires contre lui.

Les + lus