lundi 15 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Environnement > Actualités

Période des déménagements

Réduire son empreinte un réfrigérateur à la fois

Les + lus

En moins d’une semaine, ce sont une trentaine d'appareils réfrigérants qui ont été récupérés à l’écocentre de Lévis. Photo : Catherine D’Amours

26 juin 2024 04:13

L’organisme GoRecycle était de passage à l’écocentre de Lévis le 18 juin dernier afin de partager son message de sensibilisation au recyclage des appareils réfrigérants et de climatisation. Seul organisme reconnu par RECYC-QUÉBEC pour la gestion responsable du recyclage de ces appareils, ces derniers comptent plus de 300 points de dépôts officiels au Québec.

À Lévis, le seul point de dépôt pour ces appareils se trouve à l’écocentre de la Ville. Climatiseur portatif et fenêtre, réfrigérateur, distributrice d’eau, congélateur et déshumidificateurs sont tous des exemples de produits qui devraient être apportés dans l’espace à cet effet au centre de collecte. 

«C’est important de rapporter les appareils parce que ça contient beaucoup de gaz à l’intérieur. Ce sont des halocarbures. L’appareil lui-même est en plastique, il va y avoir du styrofoam, il va y avoir du métal également», souligne Jules Foisy Lapointe, directeur général de GoRecycle. 

Alors que la période des déménagements est bien débutée, le directeur général souhaite faire comprendre à la population l'impact que ces appareils domestiques ont sur les changements climatiques. 

«[Jeter] un frigo, un air climatisé, c’est en moyenne une tonne de gaz à effet de serre. Un véhicule automobile qui roule pendant un an c’est environ 3.4 tonnes de gaz à effet de serre. Donc, si on prend trois appareils réfrigérants, c’est l’équivalent de retirer un véhicule de la route», explique Jules Foisy Lapointe. 

L’année dernière, ce sont 160 000 appareils qui ont été récupérés par GoRecycle. Le directeur général espère que, cette année, le total s’élèvera à 190 000. Les appareils récupérés sont ensuite recyclés à plus de 95 %.

«Souvent, les gens, dans l’urgence, abandonnent leurs appareils en bord de rue. C’est ça le gros problème. GoRecycle n’existe que depuis trois ans. Le plus gros défi, c’est de faire connaître nos services. Il n’y a pas d’action qui génère autant de gain au niveau de la lutte aux changements climatiques que de gérer les appareils réfrigérants de façon conforme. C’est vraiment l’action reconnue mondialement qui a le plus d’impacts», ajoute Jules Foisy Lapointe. 

Une autre solution qui s’offre aux personnes qui souhaitent se débarrasser de leur vieux réfrigérateur, par exemple, est le service de collecte par les détaillants. En effet, certaines compagnies offrent de récupérer l’appareil réfrigérant désuet lors de l’achat et de la livraison d’un nouvel appareil. 

Jules Foisy Lapointe invite aussi à consulter le site web de GoRecycle afin de voir la liste des points de services et les partenaires de l'organisme. 

 

Les + lus