lundi 15 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Transports > Actualités

Hydrogène

Lévis fera partie de Trans-Québec 1

Les + lus

Le transport lourd pourra profiter du réseau Trans-Québec 1. Photo : Archives - Gilles Boutin

10 janv. 2024 06:03

Hydrolux, une entreprise québécoise qui développe des projets de stations-service autoproductrices en hydrogène vert pour le transport lourd, a dévoilé son projet Trans-Québec 1, le 4 octobre dernier. Une partie de cette initiative se concrétisera à Lévis.

En effet, le projet Trans-Québec 1 est composé de sept stations de ravitaillement en hydrogène vert pour le transport lourd par camion à travers le Québec. Ces stations de ravitaillement en hydrogène vert seront situées à Val-d’Or, Saint-Jérôme, Lévis, Saguenay, Rivière-du-Loup, Mont-Laurier et Coteau-du-Lac.

Chacune des stations de ravitaillement en hydrogène vert de Trans-Québec 1 sera équipée d’un électrolyseur de 5 mégawatts (MW), dont la capacité pourra ensuite être doublée afin de suivre la croissance de la demande. À terme, Hydrolux estime que le projet Trans-Québec 1 permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de près de 155 000 tonnes de CO2 annuellement. Le projet Trans-Québec 1 sera réalisé, par phases, à partir de 2025.

«Avec ses sept stations, le projet Trans-Québec 1 deviendra la colonne vertébrale du ravitaillement en hydrogène vert pour le transport lourd au Québec, contribuant, par le fait même, à l’essor de cette filière nécessaire à la décarbonation du transport lourd», s’est réjoui Friedrich Dehem-Lemelin, président-directeur général d’Hydrolux.

Soulignons finalement que Trans-Québec 1 est une bonification du Projet 117. Avec cette initiative annoncée l’an dernier, Hydrolux voulait initialement construire deux stations de ravitaillement en hydrogène vert qui auraient été situées à Val-d’Or et Saint-Jérôme.

Les + lus