vendredi 19 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Transports > Actualités

Système de priorisation

Un nouvel outil pour rendre les autobus plus rapides

Les + lus

Photo : Archives – Gilles Boutin

09 janv. 2024 01:34

La Ville de Lévis et la Société de transport de Lévis (STLévis) se sont réjouies, le 9 janvier, que la mise en place d’un nouveau système de priorisation pour les autobus aux feux de circulation est en cours.

Concrètement, le dispositif installé aux feux de circulation au cours de l’hiver détectera l’approche d’un autobus de la STLévis et lui donnera une priorité s’il est en retard par rapport à son horaire régulier, soit en prolongeant le feu vert ou en le devançant. «Il permettra donc une meilleure fiabilité et un gain de temps de déplacement important pour les utilisateurs du transport en commun. Les autres usagers de la route qui circulent dans le même axe profiteront également de cette priorisation», ont vanté la municipalité et la société paramunicipale.

«La mise en place d’un système de priorisation pour nos autobus est un pas de plus vers la modernisation de nos grands axes routiers. L’installation de ces dispositifs complémente à merveille nos grands projets de transport collectif et actif, notamment celui en cours sur le boulevard Guillaume-Couture, et permettra d’améliorer concrètement la fluidité de la circulation», a ajouté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Lancés en novembre, les travaux d’installation sur les feux de circulation battent leur plein jusqu’en mars, pour une mise en service plus tard cette année. Les interventions à chaque feu de circulation sont d’une durée d’environ une demi-journée «avec peu ou pas d’entrave de la circulation». Certains feux avec une configuration plus complexe peuvent prendre jusqu’à deux jours d’intervention. Les feux seront en mode feu rouge clignotant durant la période d’installation. Pour sa part, l’ensemble des autobus de la STLévis ont déjà été équipés du matériel nécessaire au fonctionnement du système.

Le dispositif sera installé aux feux de circulation de 32 carrefours du boulevard Guillaume-Couture, entre les routes Monseigneur-Bourget et des Rivières, à 12 de ceux de la route des Rivières, entre les routes Marie-Victorin et Lagueux, ainsi qu’à 6 de ceux de la route Lagueux, entre la route des Rivières et l’autoroute 20. Le système de priorisation touchera ainsi près de 37 kilomètres de route «parmi les plus sollicitées du réseau routier lévisien».

Rappelons que ce projet est rendu possible grâce à une aide financière de 2 076 808 $ du ministère des Transports et de la Mobilité durable dans le cadre du Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes. La contribution de la STLévis est, quant à elle, estimée à 1 436 481 $. Le dispositif de la STLévis s’ajoute au système de priorité aux feux de circulation similaire pour les véhicules d’urgence, en place depuis 2015 à Lévis.

 L’opposition heureuse, mais critique

 Sur l’un de ses fils X (anciennement Twitter), le parti formant l’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Repensons Lévis, a tenu à réagir à l’annonce de l’administration Lehouillier. Bien heureuse de l’implantation prochaine du système de priorisation, la formation a profité de l’occasion pour critiquer une nouvelle fois le projet principal du parti du maire pour améliorer le transport collectif à Lévis : l’aménagement de voies réservées sur deux tronçons du boulevard Guillaume-Couture.

«Ce n'est pas le projet de ‘‘deux p'tits bouts’’ de voies réservées de 149 M $ qui va améliorer la fluidité des autobus. C'est la priorisation aux feux de circulation. On applaudit la seule vraie mesure d'environ 3,5 M $ qui améliorera concrètement la rapidité des autobus», peut-on lire sur le compte du cabinet de l’opposition.

Les + lus