samedi 15 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Artistes en ville > Culture

Concours artistique

Deux Lévisiennes au Tremplin de Dégelis

Les + lus

Kamélie Beaupré (sur la 1re photo) et Éloïse Marquis (sur la 2e photo) prendront toutes deux part pour la première fois au Tremplin de Dégelis. Photos : Courtoisie

10 mai 2024 09:45

Alors que la 24e édition du Festival de la chanson et de l’humour de Dégelis, Le Tremplin, se tiendra du 13 au 19 mai, deux participantes de Lévis se présenteront sur la scène du Bas-Saint-Laurent. Le Journal s’est entretenu avec ces deux artistes.

Percer dans la musique

 Éloïse Marquis de Lévis, âgée de 17 ans, participera au concours dans la catégorie interprètes 17 ans et moins. Cette dernière a commencé le chant à six ans. À travers ses trois années de cours de chant, elle a déjà réalisé plusieurs prestations. Ayant étudié au secondaire à l’École Pointe-Lévy, elle a aussi participé à plusieurs spectacles de fin d’année.

«C’est mon rêve de chanter et de montrer aux autres ce que je sais faire. J’ai hâte de rencontrer les [autres participants et les professionnels] au Tremplin», souligne Éloïse Marquis.

Étudiante au Cégep de Lévis en sciences humaines, cette dernière souhaite poursuivre son parcours collégial à compter de l’an prochain en musique.

Pop, chansons douces et jazz sont les styles qui attirent davantage la chanteuse. Cette dernière présentera les chansons Somnambule de Cœur de pirate et Fruits défendus de Brigitte Boisjoli lors de son passage au Tremplin.

Ayant découvert la musique avec son père, Éloïse a «toujours aimé chanté» et a enregistré plusieurs vidéos avec celui-ci sur YouTube. Elle publie aussi maintenant des vidéos de chant sur son compte Instagram.

Pour sa première participation au Tremplin, cette dernière souhaite développer ses compétences auprès des professionnels et gagner de l’expérience sur scène.

Découvrir l’humour

De son côté, Kamélie Beaupré, originaire de Lévis, prendra part au volet humorsitique du Tremplin. Cette dernière a commencé dans ce domaine il n’y a que deux ans environ.

«Après le secondaire, je ne savais pas trop quoi faire, je me cherchais un peu. J’ai essayé plusieurs choses comme le marketing, le commerce, mais je ne me voyais pas là-dedans dans le futur. C’est une de mes professeures qui m’a dit pourquoi tu ne t’en vas pas en humour?», raconte Kamélie Beaupré.

Après s’être lancée, elle a finalement commencé à participer régulièrement à des soirées à micro ouvert pour commencer à se pratiquer et à se faire connaître. Elle a aussi su s’entourer de personnes qui ont pu l’aider à commencer dans ce milieu.

«J’ai toujours aimé l’humour. J’ai toujours aimé aller voir des humoristes en spectacle, mais je n’aurais jamais pensé à moi faire mon propre spectacle et faire du stand-up», souligne Kamélie.

Essayant encore de trouver son style, son personnage, elle présentera un numéro qui parle d’anecdotes de sa vie.

«Je n’ai pas trop d’attentes. Je ne m’attendais pas d’être prise déjà donc juste d’être prise, je suis contente. J’espère que ce sera une belle expérience. Rendu là, on verra si je peux me rendre plus loin», conclut Kamélie Beaupré.

En plus de leur prestation et de la partie concours du Tremplin de Dégelis, les participants pourront prendre part à diverses formations auprès de professionnels afin de se développer davantage dans leurs domaines, soit la chanson ou l’humour. Les gagnants se partageront aussi plus de 50 000 $ en prix et en bourses.

Les + lus