dimanche 14 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Sur le banc de James

La magie de Connor Bedard

Les + lus

22 févr. 2024 01:54

Je n’apprends rien à personne, les Blackhawks de Chicago sont en grande reconstruction, suite aux départs des vedettes en attaque, Patrick Kane, Jonathan Toews et Alex DeBrincat, dans les dernières années. Selon certains observateurs, plusieurs saisons de misère étaient à l’horizon pour l’équipe évoluant dans l’État de l’Illinois.

Par contre, parfois, ça ne prend pas grand-chose pour accélérer le processus de reconstruction et aider une équipe en difficulté, qui manque cruellement de talent dans son effectif. La signature d’un joueur étoile via les agents libres durant l’entre-saison ou la sélection d’un haut choix au repêchage peuvent permettre le tout.

Les Blackhawks ont profité de la deuxième option en obtenant le tout premier choix au total lors de l’encan 2023 et ils ont repêché le jeune prodige, Connor Bedard. Bien que les Blackhawks ne feront pas les séries éliminatoires et qu’ils termineront encore une fois dans le fond du classement général de la saison régulière de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour une troisième année consécutive, en raison de l’énorme manque de profondeur dans l’alignement, il y a du positif à Chicago.

Bedard amène véritablement un vent de fraîcheur grâce à son dynamisme et ses prouesses offensives, avec une formation qui en a grandement besoin. L’athlète de 18 ans seulement est spectaculaire sur la patinoire et, malgré son jeune âge et son manque d’expérience dans le circuit Bettman, il attire déjà les foules!

De mon côté, je l’aime déjà Connor Bedard! C’est comme s’il y a une aura autour du joueur de centre portant le numéro 98. Encore plus, je commence même à aimer les Blackhawks, un club qui en arrache sur la glace. Qui l’eut cru? J’apprécie voir évoluer la troupe de Luke Richardson, ex-entraîneur adjoint du Canadien de Montréal. Tout ça, car il fait vraiment opérer sa magie!

Ses performances sont réellement à la hauteur! Pour une recrue, ses statistiques sont assez éloquentes! Le principal intéressé totalise 39 points, dont 17 buts, en 43 matchs, au moment d’écrire ces lignes. Depuis le début de sa carrière, il fait les faits saillants pratiquement chaque semaine en raison de ses jeux sensationnels. Il a notamment réussi un but style Michigan, il y a quelques semaines, avant sa blessure à la mâchoire lui faisant rater plus d’un mois d’action.

Étant donné que les amateurs de hockey ont les yeux rivés sur Bedard, les activités des Hawks sont suivies et médiatisées davantage cette saison. On entend de plus en plus parler de l’organisation, et ce, malgré le fait que les victoires ne s’accumulent pas nécessairement. On voit même de plus en plus de jeunes (et de moins jeunes) porter des chandails de lui, que ce soit dans les différents arénas ou dans la vie quotidienne des gens!

En ce qui me concerne, j’ai reçu le mien pour Noël et j’étais bien content! Connor sera assurément une tête d’affiche célèbre pour les prochaines décennies de la LNH. Je n’ai pas peur d’en dire autant et de vêtir fièrement ce gilet.

Par-dessus tout, ce qui est la force de l’attaquant canadien, c’est son lancer. La vitesse et la puissance avec lesquelles il est capable de décocher la rondelle, d’une précision chirurgicale, font de lui un franc-tireur redoutable! Il est très bon pour changer l’angle de tir au moment de lancer, en ramenant le disque vers lui, pour ainsi déjouer les gardiens adverses plus facilement. Sans oublier sa brillante vision de jeu et son intelligence hors du commun lors d’un match de hockey.

Finalement, faisant déjà partie de l’élite, les partisans et amateurs de hockey ont raison d'idolâtrer Connor Bedard, alors qu’il nous divertit à chaque présence qu’il est dans la mêlée. Il est de la trempe des McDavid, Matthews, Crosby, etc. Ce n’est pas peu dire et il est voué à une magnifique carrière!

Je vous le dis, surveillez-le de près et vous allez être impressionné! Je me suis fait un nouveau joueur favori. Et, je ne dois pas être le seul!

Les + lus