jeudi 30 novembre 2023
Votre Journal. Votre allié local.

Gens d’ici

Miss Canada

Une Lévisienne finaliste de Miss Canada

Les + lus

Roxanne Larose a pris part à la phase finale du concours Miss Canada, du 18 au 21 mai. Photo : Courtoisie

07 avr. 2023 09:07

Roxanne Larose, une étudiante de Lévis qui s’implique dans des causes communautaires, prendra part à la dernière partie du concours Miss Canada 2023. Elle fait partie des 16 finalistes du concours de personnalité qui se conclura le 21 mai prochain à Montréal.

Par Manuel Cardenas - Collaboration spéciale

Roxanne Larose s’est inscrite à ce concours, qui évalue les participantes sur leur beauté physique, intelligence, élégance, confiance en soi et engagement envers la communauté, au mois de janvier.

«La crise de la trentaine m’a un peu attrapée. Je me suis dit il fallait que je fasse quelque chose, c’était vraiment sur un coup de tête. Je n’en avais parlé à personne, j’avais monté un dossier avec toutes mes expériences. J’ai envoyé ça et je ne pensais pas être choisie, ça m’a déstabilisée quand j’ai été sélectionnée parmi les finalistes au mois de février. J’ai paniqué et j’ai eu le syndrome de l’imposteur en même temps. Principalement, car il y en avait beaucoup qui étaient mannequins et qui avaient déjà fait des concours et moi je suis une étudiante à temps plein, je suis retourné à l’école à 30 ans, avec un enfant donc je me suis demandé pourquoi moi? Mais après ça je me suis dit pourquoi pas, je vais y aller à fond», a expliqué l’étudiante qui veut se diriger en médecine.

Un engagement remarquable dans la communauté

Un aspect très important du concours est la participation aux activités de bienfaisance et de service communautaire, aspect où se démarque la Lévisienne.

«Moi, j’avais un bon bagage en bénévolat. Dans le passé j’ai été tutrice bénévolement pour les élèves athlètes qui ont de la misère dans des écoles secondaires, j’ai fait une formation avec la Croix-Rouge canadienne pour être intervenante pendant les urgences locales, j’ai été bénévole pour la fondation du CHU de Québec, le Bal des grands romantiques, le Grand défi Pierre Lavoie, aussi clown bénévole pour les enfants malades, lutin du père Noël bénévole, bref aussitôt que je peux être bénévole, je le fais», a exprimé la finaliste de Miss Canada.

Malgré son horaire chargé, Roxanne Larose s’implique encore plus dans ce type de causes. À cet égard, Lévisienne a déjà un événement prévu le 27 avril.

«Je profite de la vitrine de Miss Canada pour m’impliquer dans plus de causes. Par exemple, je vais faire une soirée au Bar le Chivas à Saint-Jean-Chrysostome en tant que serveuse bénévole et tous les pourboires vont aller à Opération Enfant Soleil. C’est de nouvelles activités que je ne faisais pas avant, mais je me suis toujours impliquée dans les causes qui me tenaient à cœur. Je ne le fais pas pour Miss Canada et ce n’est pas après Miss Canada que je vais arrêter», a fait valoir la Lévisienne.

À la recherche de commanditaires

Roxanne Larose invite des causes ou des entreprises locales à la contacter afin qu’elle puisse continuer à s’impliquer puisqu’elle prévoit d’organiser d’autres événements d’ici le 21 de mai.

«J’ai déjà écrit à plein d’organismes comme Projet Intervention Prostitution Québec pour faire d’autres activités de bénévolat. Pour les commanditaires, je n’ai pas besoin d’argent. Mais tant qu’à porter une robe de bal à la télévision lors du gala en mai par exemple, c’est sûr que j’aimerais promouvoir une petite entreprise d’ici qui pourrait me prêter une robe pour leur faire une belle publicité», a conclu la femme originaire de Saint-Jean-Chrysostome.

Pour plus d’information, être à l’affût des événements ou voter pour la Lévisienne, rendez-vous au misscanada.org/fr/finalistes-2023/ ou bien sur sa page Facebook, au www.facebook.com/roxanne.larose.10.

Les + lus